VIDEO : la démolition du Théâtre National de Nice a bien avancé

Entamée début décembre dernier, la dernière phase de travaux du Théâtre national de Nice a bien avancé. La façade, éventrée voilà plusieurs semaines, a quasiment disparu.

La destruction extérieure du Théâtre National de Nice touche à sa fin après un mois de travaux. 

Après des années de batailles politiques et judiciaires, voilà l'édifice peu à peu grignoté par les pelleteuses sous les regards médusés des Niçois. Ce mardi 3 janvier, le dernier mur du TNN est tombé.  

Le déblaiement des gravats doit commencer cette semaine, et dans la foulée, les travaux de réaménagement du parking des arts

Construit en 1989, le bâtiment laissera place à un prolongement de la coulée verte sur 8 hectares supplémentaires. Le projet devrait être livré en fin 2025 d'après la mairie. 

La première phase de travaux à Acropolis a commencé hier mardi à l'intérieur du bâtiment avec le désamiantage. 

Cette destruction, était une annonce du candidat Christian Estrosi lors de la campagne des élections municipales de 2020.

Le bâtiment actuel, ce qu'il en est reste situé, promenade des Arts, avait été inauguré en 1989 par le maire de l'époque, Jacques Médecin. Il est de forme octogonale et est dû à l'architecte Yves Bayard associé à Henri Vidal. 

La Promenade des Arts était alors un lieu destiné à mêler les différents arts, y sont associés le TNN et le MAMAC. Le célèbre Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice y voyait le jour il y a 33 ans. 

Yves Bayard est le père des sculptures dites habitées. Architecte de renommée internationale, il est décédé en 2008 et enterré à La Colle-sur-Loup dans les Alpes-Maritimes. De nombreuses réalisations sur la Côte d'Azur lui reviennent dont "La Tête carrée" à Nice.

Il s'agit d'un cube dont l'une des façades forme un visage inspiré d'un modèle de son ami sculpteur Sacha Sosno. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité