Bras de fer entre le Rocher Mistral et le maire de La Barben, le parc récupère l'accès au chemin communal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Louise Beliaeff .

Le Rocher Mistral annonce ce vendredi avoir remporté une bataille contre le maire de La Barben. Après le dépôt d'une plainte pour harcèlement, prise illégale d'intérêts et abus de pouvoir, le parc dit avoir obtenu le déblocage du chemin communal d'accès pour les piétons.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Nouvel épisode dans la joute qui oppose le parc à thème et le maire de la commune. Ce vendredi 23 septembre, le Rocher Mistral annonce dans un communiqué  : "L’élu a été contraint de reconnaître que l’arrêté municipal qu’il utilise depuis 2 ans pour bloquer le chemin communal aux piétons est illégal."

Mercredi, le parc avait indiqué avoir déposé plainte contre le maire de La Barben (Bouches-du-Rhône), Franck Santos pour harcèlement, prise illégale d'intérêts et abus de pouvoir. 

Selon Le Rocher Mistral, l'élu opposé au projet, avait bloqué le passage permettant aux visiteurs du Rocher Mistral de circuler à pied entre le parking et le parc. "Les services techniques de La Barben ont réouvert la voie pour les piétons ce matin", précise le communiqué.

Le parc reste "inquiet" des conséquences d'autres actions du maire, menées "souvent dans l'ombre". 

Le Rocher Mistral dénonce la "mise en péril" du projet culturel et des 140 emplois associés, "au seul motif que sa maison se situe à proximité".

Un bras de fer judiciaire

"D’autres actions judiciaires ont déjà été lancées à l’encontre de Franck Santos avec l’objectif de l’empêcher de nuire davantage au développement du projet culturel", rappelle le parc.

Contacté mercredi, le maire de La Barben n'a pas donné suite à notre appel. 

Depuis son installation, le parc à thème surnommé "Le Puy du fou provençal", a été visé par plusieurs procédures judiciaires, dont une requête de France Nature Environnement, sur des questions d'urbanisme, déboutée fin juin en appel.

En juillet dernier, le parc Rocher Mistral mettait en demeure le maire pour un différend de propriété.

En septembre 2021, des plaintes avaient également été déposées par des riverains, pour nuisances sonores, elles aussi déboutées.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité