• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Finale La Marseillaise à pétanque 2019 : Messonnier-Delahaye-Casale décrochent le titre face à Cortes-Adell-Bacchin

La joie de l'équipe Messonnier qui remporte la finale du Mondial La Marseillaise à pétanque 2019. / © N. DEBRU / FTV
La joie de l'équipe Messonnier qui remporte la finale du Mondial La Marseillaise à pétanque 2019. / © N. DEBRU / FTV

Une finale sans véritable favori sur l'esplanade du Mucem jeudi 11 juillet, avec d'un côté la triplette Messonnier, Delahaye et Casale. De l'autre, l'équipe Cortes, Bacchin et Adell. Le public est au rendez-vous, 3.000 spectateurs ont assisté à cette finale.

Par Karim Attab

La première mène donne déjà une indication sur le niveau de cette partie. Pas de déchet ou presque. Deux tirs réussis sur deux tentatives pour les maîtres artilleurs de la formation Cortes. 

Pas de temps d'adaptation pour Alain Adell et Simon Cortes. C'est même le pointeur Christophe Bacchin qui a la boule du premier point. Le joueur des Pyrénées-Orientales ne tremble pas, il frappe et permet à sa triplette de marquer le premier point de la partie.

Du très haut niveau des deux côtés

Les deux équipes sont déjà dans leur partie. La deuxième mène est une sorte de "replay" de la précédente, sauf que c'est l'équipe Messonnier qui attaque. Joe Casale touche deux fois, Adrien Delahaye fait un sur deux, et Patrick Messonnier réussit son tir également.

Mais ça ne suffit pas pour inscrire un point, car l'équipe Cortes défend très bien avec un appoint de qualité et Alain Adell ajoute un deuxième point. 2 à 0 pour Simon Cortes.

Christophe Bacchin est parfait à l'appoint

Il faudra être très fort pour faire chuter l'équipe de Simon Cortes. Pour l'instant, aucun grain de sable ne vient détourner la triplette de son objectif. Christophe Bacchin est impressionnant de sérénité. 

Il dispute sa première finale ici à Marseille et cela ne semble pas lui mettre un surcroît de pression. Il enchaîne les boules bien pointées et met son équipe sur le bon chemin. Il est toujours bien suivi par ses coéquipiers. 

Un point de plus pour l'équipe Cortes qui mène 3 à 0 après un peu plus de 25 minutes de jeu.

L'équipe Messonnier ouvre son compteur

À l'entrée de la quatrième mène, l'équipe Messonnier joue plutôt bien mais les joueurs n'arrivent pas à marquer leur premier point de la partie. 

Mais cette mène va enfin leur sourire. Le pointeur, vainqueur du Mondial La Marseillaise 2015 est très régulier, il pousse Alain Adell à la faute. Le tieur auteur jusque-là d'un cinq sur cinq au tir, rate sa première boule. 

La sanction ne se fait pas attendre : un point pour la "Team Messonnier" grâce à un joli tir lointain d'Adrien Delahaye.

Les jeunes Casale et Delahaye sont impressionnants de maturité

La cinquième mène va marquer un premier tournant dans cette finale avec trois points pour l'équipe Messonnier qui prend les commandes au tableau d'affichage pour la première fois. 

Simon Cortes est malheureux sur une tentative de tir. Il rate la boule de Messonnier, mais il touche celle de son partenaire. Casale et Delahaye profitent de cette légère baisse de régime pour faire un joli coup. Le score est désormais de 4 à 3 en faveur de Messonnier-Delahaye-Casale.

Les deux jeunes sont exceptionnels, ils ne semblent pas ressentir de stress sur cette finale !

L'équipe Messonnier creuse un premier écart conséquent

Et ils ne vont pas s'arrêter en si bon chemin... La sixième mène confirme la tendance du moment, avec une triplette Messonnier qui joue parfaitement tous les coups. 

Delahaye réalise un carreau sur place qui donne encore plus de confiance à son équipe. Patrick Messonnier a un tir important en fin de mène, et il le réussit. Trois points de plus pour un score désormais de 7 à 3. 

Simon Cortes rate une boule très importante

7e mène, toujours un moment important dans une partie. Et Simon Cortes va rater un tir important.

Alors que son équipe est en bonne position pour faire une mène pleine, le joueur héraultais cherche le carreau, et ça lui fait passer au-dessus de la boule de Delahaye. 

L'avantage change de mains, et au final, ce sont deux nouveaux points pour la triplette Messonnier. L'écart est un peu plus creusé, et le score passe à 9-3.

Le réveil de l'équipe Cortes au bon moment

La 8e mène est pleine de suspense avec un tir de Joe Casale qui touche la boule de Bacchin, mais également le bouchon qui se dirige à proximité de la ligne de sortie de jeu. 

À ce petit jeu, avec un but désormais à plus de 12 mètres, c'est l'équipe de Simon Cortes qui est la plus efficace. 

Messonnier ne réussit pas à s'approcher sur ses deux boules. Pareil pour Delahaye et Casale. Au contraire, Cortes puis Adell parviennent à ajouter trois points de plus pour réduire le score à 9-7 toujours en faveur de Messonnier.

Messonnier se rapproche du but


Neuvième mène dans cette partie de très haut niveau, les spectateurs présents au Mucem pour cette finale se régalent.
Et les jeunes de l'équipe Messonnier sont toujours aussi concentrés. Il y a de moins en moins de déchets, et les nerfs sont solides. Alain Adell rate une boule au tir, et ça déséquilibre la mène. 
L'équipe Messonnier a la possibilité de marquer trois points pour passer à 12-7, mais Delahaye n'ajoute pas le douzième. Le score est de 11 à 7.

La mène suivante est annulée, car Alain Adell tire à la boule de Messonnier, mais le bouchon part avec la boule.

Une deuxième étoile pour Patrick Messonnier 

L'air devient irrespirable sur l'esplanade du Mucem, mais la fin est proche. La 12e mène sera fatale à l'équipe de Simon Cortes. Messonnier continue à être parfait à l'appoint. 

Alain Adell rate encore une tentative sur deux, mais il est rattrapé par le carreau de Cortes, mais il était écrit que cette finale tournerait à l'avantage de la triplette Messonnier-Delahaye-Casale. Les deux jeunes joueurs ont la boule de gagne tour à tour. 
Adrien Delahaye est un peu long, mais Joe Casale assure le point. Les trois joueurs lèvent les bras et peuvent se congratuler. Une victoire 13 à 8 pour la deuxième victoire de Patrick Messonnier dans ce Mondial La Marseillaise à pétanque.

Pour Adrien Delahaye, ce trophée a une saveur particulière, car il égale Tyson Molinas au palmarès de ce prestigieux concours. Les deux jeunes joueurs ont gagné le Mondial des Jeunes puis celui des adultes. Une performance de haute volée !

(Re)voir la partie
Cortes - Messonnier
La finale du Mondial La Marseillaise à pétanque

A lire aussi

Sur le même sujet

Franck Roturier (06)

Les + Lus