Flamme olympique à Marseille : la CGT poursuit la grève des poubelles

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

Au lendemain de l'intervention des forces de l'ordre pour nettoyer les rues de Marseille avant les festivités olympiques, le syndicat appelle les agents à poursuivre la grève mercredi 8 mai, jour de l'arrivée de la flamme.

La grève continue. Le mouvement entamé le 30 avril dernier par une cinquantaine d'éboueurs CGT de la Métropole a été reconduit en assemblée générale pour ce mardi 7 mai, au lendemain de l'intervention des forces de l'ordre pour débloquer le centre de tri, avant l'arrivée de la flamme olympique. "Non, la grève des agents de collecte-propreté de la métropole n’est pas terminée !", alerte l'organisation syndicale dans un communiqué. 
Le syndicat dénonce "le silence irresponsable" des élus métropolitains qui "refusent toujours de recevoir" une délégation pour négocier la sortie de grève. La CGT appelle tous les agents métropolitains à se rassembler mercredi 8 mai à 10 heures aux réformés en tenue, "afin de montrer leur détermination et d’expliquer la situation aux habitants"

Grand ménage sur le parcours de la flamme

Invitée de l'émission "Apolline Matin" sur RMC ce mardi, Samia Ghali adjointe au maire en charge des grands événements, a assuré que la grève était en cours de résorption et qu'une partie des agents avaient repris le travail. "Les choses rentrent dans l'ordre petit à petit", a-t-elle affirmé. Selon l'élue, le spectacle ne sera pas gâché par les ordures s'entassant dans les rues : "sur la partie qui nous concerne, tout le monde a repris : la partie Vieux-Port et la trajectoire de la flamme".

Mais les déchets ne seront pas collectés dans les trois arrondissements de la ville touchés par la grève et qui n'accueillent pas les festivités de la flamme.  

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité