Incidents OL/OM: 6 mois de prison ferme requis contre l'auteur du jet de bouteille sur Payet

Une peine de six mois de prison ferme, assortie d'une interdiction de stade pendant cinq ans, a été requise mardi à l'encontre de l'auteur du jet de bouteille sur le Marseillais Dimitri Payet, dimanche soir à Lyon lors du match de Ligue 1 OL-OM.

L'incident provoqué par le mis en cause, âgé de 32 ans, avait provoqué l'interruption définitive du match opposant Lyon à Marseille dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. Le tribunal doit rendre son jugement d'ici la fin de journée.

Vêtu de noir et du maillot du Bayern de Munich, l'homme de 32 ans auteur du jet de bouteille sur Dimitri Payet lors du match OL/OM affiche ses regrets devant le tribunal correctionnel de Lyon. 

Salarié dans le nettoyage à Vaulx-en-Velin, l'homme affirme ne pas avoir voulu atteindre le joueur marseillais, il dit avoir agi "dans l'euphorie du moment" et "être désolé pour tout ça" 

Le procureur de la République a requis contre lui une peine de six mois de prison ferme et l'interdiction de Groupama Stadium pendant 5 ans soit la peine maximale. 

Son avocat Me Metaxas a jugé que le procureur était "en service commandé" laissant supposer une réquisition pour l'exemple. " La violence fait malheureusement partie du foot et mon client n'y est pour rien." 

Le geste du supporter, en plus de la blessure du joueur, a entraîné l'annulation du match de la 14e journée de championnat au Groupama Stadium, pour laquelle 56 000 personnes avaient fait le déplacement. 

Trois spectateurs se portent partie civile et réclament des réparations financières, notamment le remboursement de leurs places. 

Trois autres personnes arrêtées 

Trois autres personnes avaient été placées en garde à vue à l'issue du match. Deux ont été remises en liberté faute d’élément permettant de les impliquer dans les faits de détention de fumigène qui leur étaient reprochés.

La troisième, mineure, sera jugée par le juge des enfants de Bourg en Bresse compétent en raison de son lieu de domicile pour des faits de détention d’un fumigène. 

Réunion de crise place Beauveau 

Ce mardi 23 novembre une réunion au ministère de l'Intérieur a réuni Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, Jean-Michel Blanquer (Education et Sports) et Roxana Maracineanu (ministre déléguée aux Sports), ainsi que des représentants de la Ligue professionnelle de football (LFP) et la Fédération française de football (FFF).

"Nous avons convenu de travailler ensemble sur quatre sujets", a expliqué le ministre de l'Intérieur.

"Le premier est celui (...) de l'interdiction des stades et des réponses. La question
de la sécurisation elle-même des stades, des caméras de vidéo-protection et des
filets"

Des mesures doivent être annoncées dans les deux semaines à venir. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport faits divers violence