MÉTÉO. "Pas d’installation durable du temps estival", mistral, beau temps, passages orageux, l'été peine à s'installer en Provence

Après les intempéries de la semaine dernière, on ne peut toujours pas parler d'installation durable du temps estival. Et les prévisions des jours à venir vont dans ce sens. La raison vient de l'anticyclone des Açores qui ne protège plus la France des gouttes froides venues par la Grande-Bretagne et l'Europe de l'Est.

C'est le sujet de conversation qui revient avec les législatives anticipées, la météo et le manque d'ensoleillement, en particulier en Provence. En fin de semaine dernière, des intempéries ont notamment touché les Hautes-Alpes, où les niveaux des cours d'eau sont très élevés. Paul Marquis l'expert de la Météo du 13, n'est pas très optimiste sur ses prévisions des jours à venir.

Une instabilité qui se prolonge

"A minima sur les 10 prochains jours, je n'observe pour l’instant pas d’installation durable du temps estival", indique Paul Marquis, l'expert de la météo du 13.

Dès ce lundi 24 juin, le soleil va jouer à cache-cache avec les nuages "avec un retour de vent d'Est sur la région, des nuages dans l'après-midi et des averses prévues dans la fin de journée et en soirée, dans les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes du sud.", précise Paul Marquis. 

Des gros orages sont même prévus ce mardi 25 juin dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence, une mauvaise nouvelle, car les cours d'eau sont déjà très hauts. Cela va accentuer les risques de débordements comme ce fut le cas, notamment dans la commune de Vallouise-Pelvoux, avec des routes coupées, des campings évacués et des randonneurs secourus par hélicoptères.

Un passage de temps sec et stable de courte durée

Une accalmie sur le front des pluies va se faire sur les journées de mercredi 26 et jeudi 27 juin, "avant le retour d'une goutte froide qui remonte de l'Espagne", détaille Paul Marquis. Cela va apporter des orages probables et le vendredi, le temps va alterner entre mistral et passages orageux.  

Tout cela s'explique par "l'éloignement de l'anticyclone des Açores, très loin sur l'Atlantique, depuis le 15 octobre, qui ne nous protège plus des gouttes froides qui arrivent par la Grande-Bretagne et l'Europe de l'Est". 

De mémoire de météorologue, " en 20 ans que je suis la météo, c'est la première fois que je constate un temps aussi mitigé, aussi variable et changeant sur notre zone à cette période de l'année. Oui des printemps pluvieux et pas très ensoleillés, il y en a eu, mais jamais aussi tardivement et pas sur le début d'été".

Et les orages qui s'annoncent, risques d'être très importants " en raison des gros conflits de masses d'air, car l'écart thermique est important", a confié Paul Marquis. 

Un conseil, ne rangez pas encore le parapluie ! 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité