Quatre choses à savoir sur la sortie de l'album de Jul "Mise à jour"

Jul sort son 32ᵉ album, ce vendredi 7 juin 2024, Mise à jour. 22 sons inédits, dans lesquels le chanteur se livre de manière plus intime en abordant des réflexions personnelles et sa carrière professionnelle. Sept artistes, dont SDM et Moral, ont collaboré avec lui dans ce nouveau projet.

Ce vendredi 7 juin, Jul, l'artiste français le plus streamé des plateformes musicales, sort son 32e album Mise à jour. Après avoir allumé la flamme olympique en mai dernier à Marseille et publié son album Décennie, en janvier 2024. Le rappeur marseillais enchaîne les projets. 

France 3 Provence-Alpes vous explique ce qu'il faut retenir du nouvel album de "l'Ovni".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par JUL (@juldetp)

32ᵉ album, le 3ème en 6 mois : les chiffres

À quelques jours de l'été, le "J" sort, ce vendredi 7 juin, son nouvel album qu'il a appelé Mise à jour. Le troisième en six mois, après Décennie le 19 janvier 2024, à l'occasion de ses 10 ans de carrière. L'artiste publie en moyenne deux albums par an et a déjà obtenu 20 disques de platine.

Ce nouvel album comprend 22 titres inédits de l'artiste. Parmi les plus attendus, on retrouve Tié fou, Mafiosa ou encore GTA. 

Un titre, "J'ai pris le mic", déjà disponible sur Youtube

Le 10 mai dernier, Jul avait annoncé la sortie de son album pour le 7 juin. Depuis, il a dévoilé sa tracklist et publié plusieurs extraits de ses titres sur son compte Instagram. Des extraits déjà bien appréciés par ses fans sur le réseau social. "Que l'été commence", peut-on lire sous les commentaires ou encore "La machine", "C'est ça qu'on veut le J, comme à l'ancienne".

Son clip J'ai pris le mic avait lui été publié le 8 mai 2024. Il cumule déjà plus de 2,1 millions de vues sur You tube.

Dans ce clip ( ci-dessus) l'artiste se produit dans le stade Orange Vélodrome, où il donnera un concert le 24 mai 2025. Concernant le synopsis, c'est l'histoire d'un jeune homme qui cherche à tout prix à obtenir une place pour le concert de Jul et enchaîne les emplois pour gagner de l'argent. L'artiste finit par lui en donner une (oui désolée, on vous a spoilé).

Dans la vraie vie, la vente de ces tickets avait d'ailleurs fait polémique, ils s'étaient vendus en à peine quelques heures pour le stade Vélodrome, mais aussi pour le Stade de France, le 24 avril 2025. 

Un album plus intimiste

Dans ce nouvel album, comme on a pu l'entendre avec J'ai pris le mic, le "J" aborde des thèmes plus intimistes, comme ses propres relations personnelles ou encore la vie de quartier. "C'est pas ma faute si je vis pas une belle vie", chante-t-il dans celui-ci. Il revient aussi sur les "hypocrites" qui l'entourent.

L'artiste passe aussi par des réflexions sur sa carrière après avoir souvent été décrié, au moment du passage de la flamme à Marseille par exemple, et mis de côté notamment lors des récompenses urbaines telles que la cérémonie des Flammes. 

Collaboration avec sept artistes

Pour Mise à jour, celui qui a grandi dans le 5e arrondissement de Marseille a collaboré avec plusieurs artistes. Il fait par exemple un feat avec le rappeur français SDM pour Il pleut des balles. "L'Ovni" a aussi travaillé avec le chanteur espagnol Morad dans Vida loca. D'autres artistes encore font partie de l'album, A-Deal, Moubarak, Zbig, Houari et Kamikaz dans Non stop et Ça tire.

Ce nouveau disque s'accompagne aussi de l'ouverture d'un "Jul store", ce vendredi 7 juin, aux Terrasses du port à Marseille. Il sera installé jusqu'au 30 juin. Pour la troisième année d'affilée, l'artiste sort une collection exclusive de vêtements et d'accessoires issus de son label D'Or et de Platine et des éditions exclusives de l'album. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité