Trafic de drogue : Félix Bingui, chef présumé du clan "Yoda" à Marseille, accepte d'être extradé vers la France

Arrêté en mars à Casablanca au Maroc, Felix Bingui est soupçonné d'être le chef du clan "Yoda", l'un des gangs de narcotrafiquants les plus puissants à Marseille.

Dans le milieu, il est surnommé "le chat". Felix Bingui, le chef présumé du clan "Yoda" à Marseille, a accepté son extradition vers la France mardi 30 avril, a indiqué l'un de ses avocats à l'AFP. Arrêté en mars dernier à Casablanca, au Maroc, Felix Bingui a été entendu lors d'une audience à la Cour de cassation de Rabat dans le cadre d'une enquête pour trafic de drogue et blanchiment, a indiqué son avocat, Philippe Ohayon.

L'intéressé a accepté son extradition pour les faits de trafic de drogue et entend revenir en France le plus rapidement possible pour se défendre.

Me Ohayon

AFP

La procédure devrait être validée "la semaine prochaine" par la Cour de cassation et l'extradition pourrait prendre plusieurs mois, a-t-il ajouté.

Guerre ouverte entre le clan "Yoda" et "DZ Mafia"

Accusé d'être à l'origine d'une sanglante guerre du narcotrafic dans la deuxième ville de France, Félix Bingui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt d'un juge d'instruction marseillais pour "importation de stupéfiants en bande organisée, transport, détention, acquisition, cession de stupéfiants, association de malfaiteurs (...) blanchiment et non justification de ressources".

Félix Bingui est né à Alès, dans le Gard. Il est depuis longtemps connu des services de police. "Il a commencé par des cambriolages, il a été interpellé une première fois pour un gros cambriolage à Montpellier et doucement, il a glissé vers le trafic de stupéfiants et les règlements de comptes", a précisé Bruno Bartocetti, de l'Unité SGP Police à France 3 Provence-Alpes en mars dernier.

Après son arrestation le 8 mars à Casablanca, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait salué "un grand coup porté au narcobanditisme grâce à notre coopération avec les autorités marocaines".

Félix Bingui effectuait régulièrement des allers-retours au Maroc jusqu'au déclenchement, en février 2023, d'une "guerre" avec le gang rival de la "DZ Mafia", moment à partir duquel il n'avait plus quitté ce pays du Maghreb.

2023, année la plus meurtrière à Marseille

Cette guerre de territoire pour le contrôle des juteux points de deal — jusqu'à 80.000 euros de chiffre d'affaires quotidien à certains endroits — entre le clan "Yoda" de Felix Bingui et le groupe "DZ Mafia" a ensanglanté la ville de Marseille, notamment l'an dernier.

L'année 2023 fut, en effet, la plus meurtrière à Marseille avec 49 personnes tuées, selon le décompte de l'AFP, dont quatre victimes collatérales, et 123 blessées, dans des violences liées au trafic de drogue.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité