Vaqui dans la forêt de la Sainte-Baume pour une découverte pédagogique

Silvan Gauthier lors du tournage Vaqui dans la forêt de la Sainte-Baume. / © Liza (A.Pannetier).
Silvan Gauthier lors du tournage Vaqui dans la forêt de la Sainte-Baume. / © Liza (A.Pannetier).

Silvan Gauthier est professeur de Sciences et Vie de la Terre. Il est en repérage au pied de la Sainte-Baume pour préparer une journée pédagogique avec ses élèves. Au programme : faune et flore d’un massif étonnant aux portes de Marseille.

VAQUI-REPORTAGE : Liza (A.Pannetier).

Par Eliane Tourtet

Les arbres s’adaptent aux contraintes

Les arbres ont tous des tactiques différentes pour arriver à croitre le plus possible. Leur objectif est de capter la lumière. Aussi certains vont pousser en flèche  pour avoir la lumière tout de suite,  d’autres en boule avec des branches dans toutes les directions.
Les feuilles aussi mettent en œuvre des tactiques façon survie !

Li fueio soun estrecho e pichouno pèr  s’apara dóu soulèu

L’if, l’érable ou le houx ont des feuilles bien différentes répondant à plusieurs objectifs. Les feuilles peuvent être étroites et petites pour se protéger du soleil ou plus grandes pour capter le soleil.
Certaines sont coriaces et épineuses pour se protéger des prédateurs.
Hêtres dans la forêt de la Sainte-Baume. / © Hervé Duclos.
Hêtres dans la forêt de la Sainte-Baume. / © Hervé Duclos.


Laissar lo cicle naturau de la vida evoluar a son ritme

Tel est le choix fait par le Parc naturel régional de la Sainte-Baume : laisser le cycle naturel de la vie évoluer à son rythme.  
La forêt-relique de la Sainte-Baume illustre bien la relation entre la végétation et les animaux. Les uns et les autres mènent leur petite vie, les uns grâce aux autres.
Silvan Gauthier a pu repérer la cachette de lucanes cerfs-volants, sorte de gros scarabées. Ils trouvent  refuge dans les souches d’arbres morts. L’insecte découpe le bois, il s’en nourrit et vit à l’intérieur.

Viéure dins lou bosc es une prouteicioun contro li predatour

Les insectes sont ainsi protégés des prédateurs.
On observe ainsi des lieux fréquentés par d’autres animaux : insectes ou mammifères comme les sangliers qui ont remué la terre dans les sous-bois.

Lo pargue en provençau

Miqueu Arnaud est memebre du Conseil du parc ; il travaille à une signalétique bilingue français-provençal au cœur du Parc naturel régional de la Sainte-Baume.
En projet une carte pour expliquer, aux habitants comme aux touristes, la signification des noms de lieu des communes du parc.
La Sainte-Baume. / © A. Mottiaux – PNR Sainte-Baume.
La Sainte-Baume. / © A. Mottiaux – PNR Sainte-Baume.
 

Descuberta sus lo viu

Silvan Gautier saura quoi montrer à ses élèves lors de la journée de découverte pédagogique sur le terrain : lecture du paysage, compréhension de la botanique, découverte de la faune.

Coneisser lo país per mielhs lo respectar.

Ce sera pour les élèves un apprentissage au coeur de la nature.
La meilleure des pédagogies.


VAQUI-REPORTAGE : Liza (A.Pannetier).
La forêt de la Sainte-Baume pour une découverte pédagogique


Revoir l'émission complète.

 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus