• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Elections européennes : l'avis d'eurodéputés sur leur rôle et leur image

L’hémicycle du Parlement européen à Bruxelles. / © Laurence Collet - France 3
L’hémicycle du Parlement européen à Bruxelles. / © Laurence Collet - France 3

Le 26 mai auront lieu les élections européennes. Pour la France, 79 sièges seront à pourvoir pour un mandat de 5 ans. Nous avons rencontré deux anciens députés élus en 2014 au niveau de la région PACA. Michèle Rivasi et Renaud Muselier reviennent sur une image et une fonction souvent critiqués.

Par @annelehars

Les députés européens partagent leur temps de travail entre Bruxelles, Strasbourg, et leur circonscription.
 


Ils contribuent à l'adoption des textes de loi

Les députés discutent, amendent et votent les textes proposés par la Commission européenne. Ils doivent, durant ce processus législatif, s'accorder avec le Conseil de l'Union Européenne – avec les ministres des gouvernements nationaux. Il y a, dans le cadre de la procédure ordinaire en tout cas, partage du pouvoir législatif, co-décision. Sans accord, la loi ne passe pas. Mais sur les questions fiscales, le Parlement n'a qu'un rôle consultatif.

► Ils établissent et votent aussi, avec le Conseil, le budget de l'Union européenne.

►  Les députés ont un rôle de contrôle.
Ils élisent le président de la Commission européenne. Ils auditionnent, avant leurs nominations, les autres membres de la Commission. Ils peuvent interroger le Conseil et la Commis^sion, constituer des commissions d'enquête, voire adopter une motion de censure à l'encontre de la Commission et donc la dissoudre.

► Ils sont un droit de véto 
Ils peuvent, par exemple, s'opposer à l'arrivée d'un Etat membre dans l'Union européenne, ou s'opposer à la signature d'un traité international.

 Michèle Rivasi et Renaud Muselier ont été élus en 2014. Il reviennent sur une image et une fonction souvent critiquée par pour eux essentielle.
 

L'avis de Michèle Rivasi - Europe Ecologie Les Verts -

Députée européenne depuis 2009, spécialiste des questions de santé, elle fonde en 1986 après la catastrophe de Tchernobyl la commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité (CRIIRAD).
 
"En tant qu'écologiste, c'est selon moi le "territoire pertinent. Par exemple, sur le climat ce n'est pas au niveau de la France que l'on peut résoudre le problème des gaz à effet de serre, selon l'élue qui affiche sur son compte Twitter une localisation à Valence, Bruxelles et Strasbourg."
 

L'avis de Renaud Muselier - Groupe PPE Les Républicains


L'ancien secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères (2002-2005), député des Bouches-du-Rhône de 1993 à 2008 est aujourd'hui président de la région Provence Alpes et Côte d'Azur.

Né le 6 mai 1959 à Marseille, médecin de formation, il a présidé l'Institut du monde arabe (IMA) de septembre 2011 à novembre 2012.

"Les Français n'aiment pas leurs élus, alors les eurodéputés, c'est les pires de tous car ils sont loin de tout... On ne sait pas qui c'est et en plus ils votent des trucs qui gènent les Français !". Pour lui, il est aussi difficile de "vendre l'Europe," car les députés sont loin des micros et des caméras, "on a l'impression d'être hors-sol ! On pèse sur la constitution d'un continent de paix avec une harmonie économique, fiscale et sociale... Droite et gauche se parlent, nord et sud aussi. On est en paix.

Selon ces deux députés élus en 2014, le mandat européen reste très important en terme d'influence. "Sur la santé, il est par exemple évident selon Michèle Rivasi de prendre des mesures au niveau européen sur un sujet comme les perturbateurs endocriniens. "On est les seuls au monde à avoir fait une définition globale et cela au niveau de plusieurs états. On peut se battre à ce niveau, mais il faut être présent."
 
Les candidats en campagne dans la région PACA :
 

 

Pour aller plus loin :

Européennes: un record de 33 listes validées dont trois issues des "gilets jaunes"

Listes issues des "gilets jaunes", féministe ou encore animaliste: seule la moitié du nombre record de 34 listes, publiées samedi pour les élections européennes du 26 mai en France, émanent des partis traditionnels. ► Une 34e liste validée par le ministère de l'Intérieur après avis du Conseil d'État
En 1999, dernier scrutin comparable avec une circonscription unique, 20 listes de 87 candidats avaient été déposées. 
En 2014, 190 listes avaient été enregistrées dans huit circonscriptions, avec entre 19 listes en Outre-mer et 31 en Ile-de-France. 

Les listes définitives paritaires de 79 noms.

Voici les listes et leur numéro un :
    - Lutte Ouvrière (LO) ► Nathalie Arthaud
    - Parti communiste (PCF) ► Ian Brossat
    - La France Insoumise (LFI) ► Manon Aubry
    - Générations (DVG) ► Benoît Hamon
    - Place publique/PS/Nouvelle donne (PS/PP/ND) ► Raphaël Glucksmann
    - Europe Ecologie Les Verts (EELV) ► Yannick Jadot
    - La République en Marche/MoDem  (LREM/MoDem) ► Nathalie Loiseau
    -  Les Européens - UDI (UDI)  ► Jean-Christophe Lagarde
    - Les Républicains (LR)  ► François-Xavier Bellamy
    - Debout la France (DLF) ► Nicolas Dupont-Aignan
    - Rassemblement national (RN) ► Jordan Bardella
    - Les Patriotes (DVD) ► Florian Philippot
    - Union Populaire Républicaine (DVD) ► François Asselineau
    -  Evolution citoyenne (DIV) ► Christophe Chalençon
    - "Alliance jaune" (DIV) ► Francis Lalanne
    - Mouvement pour l'initiative citoyenne (DIV) ► Gilles Helgen
    - Urgence Ecologie (ECOL) ► Dominique Bourg
    - Une France royale au coeur de l'Europe (DIV) ► Robert De Prevoisin
    - La ligne claire (DIV) ► Renaud Camus
    - Parti pirate (DIV) ► Florie Marie
    - Démocratie représentative (DIV) ► Hamada Traoré
    - Parti des citoyens européens (DIV) ► Audric Alexandre
    - Liste de la reconquête (DIV) ► Vincent Vauclin
    - Parti fédéraliste européen (DIV) ► Yves Gernigon
    - Allons enfants (DIV) ► Sophie Caillaud
    - Décroissance 2019 (DIV) ► Thérèse Delfel
    - A voix égales (DIV) ► Nathalie Tomasini
    - Neutre et actif (DIV) ► Cathy Corbet
    - Parti révolutionnaire communiste (DI V) ► Antonio Sanchez
    - Espéranto ► Pierre Dieumegard (DIV)
    - Parti animaliste (DIV) ► Hélène Thouy
    - Les oubliés de l'Europe (DIV) ► Olivier Bidou
    - Union démocratique pour la liberté, égalité, fraternité (UDLEF) ► Christian Luc Person
  

A lire aussi

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus