A Serres dans les Hautes-Alpes : la belle collection de l’Estanco, musée auto et moto

Dans ce village des pays du Buëch, depuis plusieurs décennies, Michel Mouttet collectionne les véhicules anciens : des voitures bien sûr, mais aussi des motos et des vélos. Amilcar, Delahaye, Citroën, ces vieilles dames se refont une jeunesse

Passionné dès l’adolescence par la mécanique, Michel Mouttet a, peu à peu, constitué une collection remarquable. S’il a commencé avec une vieille moto en piteux état, aujourd’hui ses garages et son jardin sont remplis de voitures, motos et vélos de toutes sortes.

La pièce la plus ancienne de Michel Mouttet est un vélo de 1899. Viendra bien plus tard l’époque des vélos-moteur, le musée de l’Estanco présente des vélos sur lesquels un moteur a été installé, le bel ancêtre du Solex, bien avant la mobylette ou les scooters actuels.

Quelques modèles remarquables

Par exemple, une C4 Citroën de 1930, du modèle Berline Luxe, avec les premières carrosseries tout acier. Mais attention, il faut bichonner la vieille dame.

Veno de sarrar lo robinet de benzina, senon dins un moment, raia ! Je viens de fermer le robinet d’essence, sinon cela peut couler !

Mécanique et carrosserie

Carburateur, boite de vitesse, il faut savoir tout faire et avoir de l’imagination pour reconstituer des pièces désormais introuvables. Il ne faut pas non plus compter son travail : des heures de travail sont nécessaires pour restaurer des véhicules aujourd’hui quasiment uniques.

La dernière voiture en restauration est une Délahaye dans un état pitoyable ; une voiture très rare qui n’a été produite que pendant quelques mois en 1931. Particularité son ossature est en bois et la tôle est posée dessus. Il faut donc changer les morceaux de bois pourris sans enlever la tôle.

Des véhicules revisités…

Michel Mouttet a transformé en camion de pompiers une C4 Citroën sur laquelle il a posé des accessoires : une cuve à eau, des torches, des tuyaux, …

Un peu de peinture rouge et le tour était joué. Combien d’heures de travail. On ne le saura pas.

Et le clou du spectacle !

Démarrage à la manivelle de cette voiture de course de 1926 pour une petite balade dans la campagne le long des rives du Buëch. Une Amilcar ! On se croirait dans « les fous du volant » un dessin animé des années 1980.

C’est une 1075 cm3, une 4 cylindres qui monte vite dans les tours !

Joseph Lamy et Emile Akar ont créé la société des automobiles Amilcar à Paris.

Ils ont installé leurs ateliers à Paris au 34 rue du chemin Vert. Et Michel Mouttet de préciser :

Ici, nous sommes aussi au 34, rue du chemin vert, mais à Serres !

 

Malgré la crise sanitaire, l’office du tourisme de Serres présente, jusqu’au 8 avril 2021, une exposition sur la société Amilcar pour fêter les 100 ans de la marque.

Bien qu’il possède des pièces exceptionnelles, pour Michel Mouttet, il n’est pas question d’argent mais seulement de passion.

Il ouvre régulièrement son musée de l’Estanco aux visiteurs et attend avec impatience de pouvoir les accueillir à nouveau.

 

Retrouvez le reportage d'Eliane Tourtet sur l'Estanco, tourné en langue d'oc,

sur la chaine YouTube Vaqui - On se dit les choses en langue d'oc.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité