"C'est un changement radical", une éleveuse de brebis devenue députée du Nouveau Front populaire dans les Haute-Alpes

Marie-José Allemand a été élue ce dimanche 7 juillet députée de la première circonscription des Haute-Alpes. Un premier mandat au niveau national pour cette éleveuse de brebis du département, encartée depuis une vingtaine d'années au Parti socialiste. L'émotion était présente en famille ce lundi matin alors qu'elle préparait ses affaires pour se rendre à l'Assemblée nationale.

Au sein de l'exploitation familiale, à Gap, dans les Hautes-Alpes, elle prépare ce lundi 8 juillet ses affaires pour se rendre à Paris, à l'Assemblée nationale. Marie-José Allemand, candidate du Nouveau front populaire, a été élue ce dimanche 7 juillet députée dans la première circonscription des Haute-Alpes. Un scrutin remporté à 51,64 % des voix face à Jérôme Sainte-Marie, politologue et conseiller de Marine Le Pen. Il s'agit pour l'éleveuse de son premier mandat au niveau national. 

La députée nouvellement élue est éleveuse de brebis, et possède une exploitation familiale dans la préfecture du département. Une Gaec (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun) qu'elle gère avec son mari et son fils. L'émotion était présente ce matin avant de partir pour la capitale, alors que sa fille était venue lui amener quelques affaires. "Ça va faire un peu plus de travail, mais on est heureux, très satisfaits. Elle est du terrain, je sais qu'elle s'occupera des choses. Je suis très fier", explique son mari, Bernard Alemand, les larmes aux yeux.

>> CARTE. Résultats définitifs Législatives 2024 dans les Hautes-Alpes : le Nouveau Front populaire parvient à l'emporter face au RN

"C'est un changement radical, mais on sait que ça va le faire. C'est juste à autre challenge, explique quant à elle l'intéressée. Pour l'organisation de l'exploitation, elle détaille : "on a la chance d'avoir dans notre département un service de remplacement efficace, sur lequel on sait que l'on peut compter".  

Engagée politiquement depuis plus de trente ans

Marie-José Allemand était déjà présente dans la scène politique locale. Actuellement première secrétaire du Parti socialiste des Hautes-Alpes, elle est également conseillère municipale d'opposition à Gap. S'il s'agit de son premier mandat de députée, l'élue ne découvre pas totalement l'Assemblée nationale. Elle fut également l'attachée parlementaire de Karine Berger, députée de la première circonscription des Hautes-Alpes de 2012 à 2017. Si elle précise être engagée au sein du parti socialiste depuis 20 ans, elle décrit un engagement politique qui a commencé "en 1991", alors qu'elle se mobilise contre la fermeture d'une école dans sa commune. 

On est heureuse avec Valérie Rossi pour les deux circonscriptions, pour les Hautes-Alpes. Aujourd'hui, s'il y a beaucoup d'électeurs qui n'ont pas voté pour nous, nous sommes des élues de terrain. On travaillera pour notre territoire, parce que c'est très important.

Marie-José Allemand

Le dimanche 7 juillet au soir

Ce dimanche soir au local du Parti socialiste du département, l'élue avait sorti le champagne. 

Lucie Robert et Fabien Madigou / FTV 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité