VIDEO. Vendée Globe : le Varois Clément Giraud termine 21e de ce tour du monde

Le Toulonnnais Clément Giraud a parcouru 312 milles en 24 heures, à la moyenne horaire de 13 noeuds dans des conditions très difficiles avec une forte houle, pour arriver ce mardi 16 février aux Sables d'Olonne et boucler ainsi son Vendée Globe.

Arrivé ce mardi 16 février, à 10h28min et 31s, Clément Giraud boucle le tour du monde en moins de 100 jours.
Arrivé ce mardi 16 février, à 10h28min et 31s, Clément Giraud boucle le tour du monde en moins de 100 jours. © © Jean-Marie Liot / Alea VG 2020

Et de 21 ! Le Varois Clément Giraud vient de boucler le Vendée Globe. 

Il a bouclé son tour du monde hier mardi 16 février en 99 jours, 20 heures et huit minutes, soit quelques heures seulement avant la barre des 100 jours, son "objectif caché" qu'il s'était fixé pour achever son périple.

Je suis fier d’avoir tenu, j’ai encore grandi. Deux jours avant l'arrivée, j'ai pu encore apprendre des choses sur mon bateau. Je pensais que cela serait plus compliqué dans me tête... J'ai l'impression de me réveiller d'un rêve...Je remercie mon bateau !

Clément Giraud

Un bateau qui lui avait été prêté il y a plus d'un an suite à l'incendie du sien.

Il avait pour objectif de boucler son tour en moins de 100 jours. Pari tenu donc.

"Je viens probablement de vivre les deux jours les plus intenses de ce Vendée Globe. C'est un carnage. Sur les fichiers (météo), il y avait 5-6 mètres de houle, mais en réalité il y avait bien 7-8 mètres", a confié le marin basé à Toulon lors d'une des dernières vacations lundi 15 février.

Revivez les moments forts du Varois qui a fêté ses 40 ans pendant ce tour du monde à bord de son navire Compagnie du lit-Jiliti :

Le Vendée Globe a été remporté le 28 janvier par le Français Yannick Bestaven (Maître Coq IV), en un peu plus de 80 jours.

Alexia Barrier s'est fait mal

Au total, 21 bateaux ont déjà coupé la ligne d'arrivée de Vendée Globe. Il en reste quatre en course dont l'Azuréenne Alexia Barrier. Elle vient elle de franchir le cap des 100 jours en mer :

Cap-Vert franchi, la fatigue se fait ressentir mais la navigatrice garde le cap et remonte vers la France. Elle a fait une chute lourde et s'est fait mal dans son bateau. Un souci au dos mais sans grande gravité. "J'ai le morale je suis à moins de 2.500 milles de l'arrivée ! "Je vous remercie pour vos messages, j'ai le moral. Mais je ne peux plus danser la salsa, ça c'est un peu chiant..."

Elle avoue que les 10 prochains jours seront difficiles, elle ne lache rien !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile méditerranée mer nature