Mei Narusawa, nouvelle reine alsacienne de la baguette française

Mei Narusawa / © Photo : M.C. Lang
Mei Narusawa / © Photo : M.C. Lang

Le concours national de la meilleure baguette de tradition française a été remporté mercredi par la Japonaise Mei Narusawa qui travaille à la boulangerie Durrenberger, à Mertzwiller.

Par PhD

La quatrième édition de ce concours national a donc été remportée pour la première fois par une femme. Mei Narusawa, 34 ans, possède déjà une solide expérience dans la profession ainsi que de sérieuses références. Elle est passée par les laboratoires du célèbre boulanger français Éric Kayser, au Japon et à Paris.


Lors du concours, les candidats étaient jugés sur plusieurs critères : l'aspect visuel, la cuisson, le goût et l'odeur. Le jury devait ensuite couper la baguette en deux et regarder "l'alvéolage" a raconté Pascal Barillon, le président du jury. La finale a opposé six candidats, la jeune Japonnaise a été distinguée par un jury composé de treize personnes, dont quatre boulangers. Elle succède à Ludovic Beaumont, boulanger à Brest.

La meilleure baguette de France
Réalisée par une Japonaise de la boulangerie Durrenberger à Mertzwiller. - France 3 Alsace - MC Lang, J.Gosset

Le concours était organisé dans le cadre de la 22ème édition de la Fête du pain, qui se tient du 13 au 19 mai. Le concours national de la meilleure baguette de tradition française, lui, s'est déroulé sous les yeux du public, à Paris, sur le parvis de Notre-Dame entre le 14 et le 17 mai.

Ce prix a été remis deux semaines après le Grand Prix de la meilleure baguette de tradition parisienne, décerné à Sami Bouattour (boulangerie Brun, XIIIe arrondissement de Paris), qui s'apprête à fournir pendant un an Emmanuel Macron.


Sur le même sujet

Rénovation de la Villa Majorelle

Près de chez vous

Les + Lus