Guide Michelin : quatre nouvelles étoiles pour la gastronomie en Alsace

© MaxPPP
© MaxPPP

Quatre chefs de la région font leur entrée dans le gratin des étoilés Michelin : Julien Binz, à Ammerschwihr, Jérôme Jaeglé, chef de l'Alchémille à Kayserberg, Eric Girardin à La Maison des Têtes à Colmar, et Fabien Mengus, qui a repris il y a moins d'un an l'Arnsbourg, à Baerenthal.

Par Karine Gélébart

Ils ont en commun d'avoir très vite réussi à décrocher leur étoile. Ces jeunes chefs alsaciens ont ouvert leurs restaurants il y a moins de 2 ans et entretiennent la belle place de la région dans la gastronomie haut-de-gamme.
L'Alsace compte désormais 24 restaurants 1 étoile, cinq sont doublement étoilés, tandis que L'Auberge de l'Ill, à Illhauesern, reste le seul 3 étoiles.

Cette cuvée 2017 du guide Michelin est un bon cru avec ces quatre entrées dans le monde des étoilés, sur un total de 57 chefs nouvellement primés en France. Seul un établissement est déclassé : Il Cortile, à Mulhouse, passe de deux à une étoile...


Fabien Mengus - L'Arnsbourg, à Baerenthal

Alors qu'il avait déjà racheté Le Cygne à Gundershoffen en 2011, Fabien Mengus a réussi son pari de perpétuer la réputation de cet établissement historique de la gastronomie régionale, autrefois couronné de 3 étoiles. Jean-George et Cathy Klein lui ont passé le flambeau en avril dernier et le voilà donc déjà salué par le guide Michelin.

Eric Girardin - La Maison des Têtes, à Colmar

Lui s'est installé à Colmar, dans cette maison historique du 17e siècle, en 2015, après avoir mené la destinée de la Casserole, à Strasbourg, où il avait déjà obtenu 1 étoile en 2008. Avec son épouse Marylin, ils sont sommeliers de formation, et dirigent désormais un hôtel qui compte 5 étoiles et un restaurant étoilé.


Jérôme Jaeglé - L'Alchémille, à Kaysersberg

C'est dans son village natal que ce grand talent de la cuisine régionale a fini par se poser, après avoir peaufiné sa formation auprès de nombreux grands chefs, dont Jean-Yves Schillinger et Olivier Nasti, et obtenu des prix, comme le Bocuse de Bronze Europe et une 4e place au Bocuse d'Or Monde. Son restaurant, créé dans un ancien PMU désafecté, a ouvert en 2015.
 

Julien Binz - Restaurant Julien Binz, à Ammerschwihr

Son restaurant éponyme a ouvert en 2015, mais Julien Binz se taille une réputation depuis de nombreuses années, y compris sur la toile, avec le blog culinaire tenu par sa femme Sandrine Kauffer. Lui qui fût le second de Marc Haeberlin à L'Auberge de l'Ill est donc à son tour étoilé.
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus