Scandale des oeufs contaminés au fipronil : comment font les éleveurs bio ?

Ni pesticide, ni antibiotique, ni stimulant vitaminé pour les poules pondeuses d'Olivier Latchère, un éleveur installé à Gareindein, dans le pays basque intérieur. Ses 1400 bêtes vivent en pleine nature et sont fermifugées à l'ail bio. Les oeufs produits sont de haute qualité...

Par CA

"S'il faut regarder le positif de la situation, c'est qu'aujourd'hui cette façon de faire est dénoncée et le consommateur averti". Olivier Latchère croyait à une blague belge quand il a appris le scandale des oeufs contaminés au fipronil, cet insecticide anti-poux, anti-puces et anti-tiques, strictement interdit chez les animaux destinés à la consommation humaine.

Lui a décidé de se convertir à l'agriculture biologique en 2011 et semble s'en sortir plutôt pas mal avec ses 1400 poules installées sur les 5 hectares de son exploitation. Nourries au maïs, au blé et au seigle, elles ne reçoivent jamais d'antibiotique, pesticide ou autre stimulant alimentaire. "Moi je les fermifuge avec de l'ail bio quand elles en ont besoin. Je regarde les fiantes et je laisse faire la nature" nous explique t-il.

Olivier Latchère vend sa production aux magasins bio et aux restaurateurs. 

Regardez le reportage de Perrine Durandeau et Sandrine Estrade :

Ni pesticide, ni antibiotique et encore moins de stimulant vitaminé pour les poules pondeuses de cet éleveur basque
En plein scandale des oeufs contanminés au fipronil, rencontre avec un éleveur converti au bio en 2011 qui s'occupe de 1400 poules pondeuses, en plein air, en Soule.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jacobo Gonzalez Arnao Campos, Consul d'Espagne à Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus