JO TOKYO 2021 : à J+3, quels sont les résultats des sportifs d'Auvergne-Rhône-Alpes ?

Aux Jeux Olympiques de Tokyo, de nombreux sportifs sont originaires ou licenciés en Auvergne-Rhône-Alpes. Le point sur leurs résultats.
Manon Brunet est la première championne de la région Auvergne-Rhône-Alpes aux Jeux Olympiques de Tokyo. Elle a remporté la médaille de bronze au sabre, lundi 26 juillet.
Manon Brunet est la première championne de la région Auvergne-Rhône-Alpes aux Jeux Olympiques de Tokyo. Elle a remporté la médaille de bronze au sabre, lundi 26 juillet. © Fabrice COFFRINI / AFP

Trois jours après le début officiel des Jeux Olympiques à Tokyo, la compétition est déjà bien entamée. Certains sportifs sont déjà éliminés, d'autres en lice pour une médaille. Qu'en est-il des athlètes originaires ou licenciés en Auvergne-Rhône-Alpes ? Le point discipline par discipline :

En deux de couple, Hugo Boucheron et Matthieu Androdias font briller la capitale des Gaules ! Les deux rameurs du Cercle de l’Aviron de Lyon enchaînent les exploits. Le duo a remporté son ticket pour la finale en terminant en tête avec un temps de 6:20.45, dimanche 25 juillet. Sans trembler, ils ont dominé les Britanniques et les Polonais. Déjà, lors des qualifications, les Français avaient fait tomber un record olympique. Dernier objectif : la médaille à remporter lors de la première finale de l’aviron français, mercredi 28 juillet à 2h30 heure française.

Si l’Asvel a l’habitude de briller en championnat national, c’est aussi le cas aux Jeux Olympiques. L’équipe de France de basket compte trois joueurs du club villeurbannais de la saison précédente : Moustapha Fall, Thomas Heurtel et Guerschon Yabusele. Ces hommes ont réalisé l’exploit contre les États-Unis avec une victoire, 83-76, dimanche 25 juillet. Pour la Team USA, c’est la douche froide : première défaite olympique depuis la demi-finale de 2004. Les hommes de Vincent Collet, eux, ne pouvaient pas rêver mieux pour leur entrée dans la compétition. Les Bleus doivent maintenant confirmer face à la République Tchèque, mercredi à 14h, heure française.

Première médaille en Auvergne-Rhône-Alpes

Elle est là : la première médaille 100% lyonnaise ! Manon Brunet a remporté le bronze dans l’épreuve féminine de sabre individuel face à Anna Márton (15-6), lundi 26 juillet. Elle devient la première sabreuse française de l’histoire à décrocher une médaille olympique. Cette victoire offre la cinquième médaille à la France. Pour la nouvelle championne, c’est l’occasion de prendre sa revanche sur les Jeux Olympiques de Rio en 2016. Manon Brunet avait terminé la compétition au pied du podium.

C’est un rêve qui se brise pour le gymnaste Cyril Tommasone. Pour sa troisième participation aux Jeux Olympiques, le Villeurbannais a échoué dès les qualifications. Il termine à la 43ème place de l’épreuve du cheval d’arçon, pourtant son agrès de prédilection, avec une note finale de 13.100. Un score insuffisant pour atteindre la finale de l’épreuve. Âgé de 34 ans, l’athlète visait la médaille olympique pour compléter son riche palmarès.

Quatrième place en poche, direction la finale du concours général par équipes ! Les Françaises ont brillé lors des qualifications, dimanche 25 juillet. Le groupe est composé de deux gymnastes du Pôle France Saint-Etienne : Aline Friess et Mélanie de Jesus dos Santos. La Stéphanoise d’adoption a entamé la compétition avec quelques déceptions. Championne d’Europe en poutre et au sol, elle n’a pas réussi à se qualifier dans ces deux catégories. Mais Mélanie de Jesus dos Santos s’est rattrapée sur les barres asymétriques. Grâce à sa belle série, elle a décroché son ticket pour la finale du concours général individuel. 

Une victoire de justesse, mais une victoire quand même ! L’équipe féminine de France de handball a battu dimanche 25 juillet la Hongrie, 30-29. Une victoire arrachée dans les dernières secondes. À noter : la performance de l’Ardéchoise Amandine Leynaud. Solide dans les cages, la gardienne a enchaîné les arrêts. Prochain match contre l’Espagne mardi à 14h30, heure française.

Performance XXL de Florent Manaudou au relais 4x100 mètres

Pour la première fois depuis 2004, les Français ne sont pas sur le podium du relais 4x100 mètres. Les nageurs ont terminé à la sixième place, lundi 26 juillet. Parmi les tricolores : Florent Manaudou. Le Villeurbannais a signé un temps record (47’’52). Son retour n’a pas suffi à hisser l’équipe sur le podium. Le nageur n’en a pas terminé avec la compétition pour autant : il est attendu aux séries du 50 mètres nage libre vendredi à 12h20, heure française.

C’est une première aux Jeux Olympiques : une épreuve de street de skateboard. Mais les Français n’ont pas brillé dans cette nouvelle discipline. Le Lyonnais Aurélien Giraud termine à la sixième place. Il était pourtant l’espoir français, après avoir obtenu une première place lors des qualifications.

Coup de théâtre : Johanne Defay est d’ores et déjà éliminée du tournoi olympique. Favorite et deuxième du classement mondial, son élimination était inattendue. La native du Puy-en-Velay a été battue par la Portugaise Yolanda Hopkins en huitièmes de finale, lundi 26 juillet. 

Double peine pour Caroline Garcia

Pour Caroline Garcia, c’est la double déception. Elle s’est inclinée face à la Croate Donna Vekic en trois sets (6-2, 6-7, 6-3), dimanche 25 juillet. Conséquence : une élimination dès le premier tour. La Lyonnaise aurait pu poursuivre la compétition olympique à travers l’épreuve de double. C’est raté : aux côtés de Kristina Mladenovic, elle subit une défaite en trois sets face aux Néerlandaises Kiki Bertens et Demi Schuurs.

Premières olympiades mais pas de médaille ! Lors de l’épreuve masculine de cross-country, Jordan Sarrou a terminé à la neuvième place. Sa prestation a d’ailleurs été largement suivie par ses proches à Monistrol-sur-Loire, d’où il est originaire.

Et les autres disciplines ?

De nombreuses épreuves restent à venir. Pour suivre les exploits des sportifs de la région, voici une liste non-exhaustive des événements de cette semaine :

Toutes ces rendez-vous sont à suivre sur le site France TV.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport région auvergne-rhône-alpes politique