Vacances en Auvergne : 5 coups de cœur d’une blogueuse et photographe amateur

Si vous avez découvert lors du Tour de France les sublimes paysages d’Auvergne et que vous passez par cette région cet été, nous vous donnons quelques idées de sortie. Randonnée sur les crêtes d’un volcan, panorama à couper le souffle ou encore balade littéraire, suivez les conseils de Ghislaine, blogueuse et photographe amateur.

Cet été, l’Auvergne a été mise en valeur lors du passage du Tour de France. Il n’est pas simple de choisir des lieux à visiter, tant le territoire regorge de beautés. Ghislaine Borie, blogueuse et photographe amateur clermontoise connaît presque l’Auvergne comme sa poche. Elle nous fait découvrir 5 lieux incontournables, qui sortent un peu des sentiers battus. Suivez le guide !

Les Puys de Gouttes et Chopine près de Clermont-Ferrand

Ghislaine commence par une randonnée dans le Puy-de-Dôme : « Je fais cette randonnée au moins une fois par an. C’est un endroit super en toute saison, non loin de Clermont-Ferrand. La randonnée n’est pas très longue, pas très difficile. C’est surtout un des points de vue sur la Chaîne des puys parmi les plus esthétiques. Il y a une vue très large, on voit aussi un peu le Sancy : c’est vraiment très joli, en toute saison. La randonnée fait 6 km donc on peut la faire en famille. Il y a forcément une petite montée pour accéder au cratère mais c’est très faisable avec des enfants. Quand on arrive sur le bord du cratère, le puy des Gouttes offre une vue spectaculaire sur la Chaîne des puys, le puy de Dôme. Il y a une espèce de ligne très ondulante et harmonieuse des volcans. C’est assez inhabituel par rapport à l’image qu’on peut avoir. On aperçoit aussi le volcan de Lemptégy en contrebas. Le panorama est très large et très ouvert. Il y a souvent des brebis l’été donc c’est très sympa ».

Le Peyre Arse dans le Cantal

Le Cantal et ses paysages magnifiques fait aussi partie de ses coups de cœurs : « J’en ai pris plein les yeux lors de mes vacances dans le Cantal. La découverte du Peyre Arse a été magnifique. C’est au pied du Puy Mary et on commence la randonnée en contrebas du volcan. On avance sous des formations spectaculaires et après on monte sur les crêtes. Le sentier est un peu vertigineux car on est sur de la crête. J’ai pris une photo là-bas que j’adore. L’endroit est assez magique. Moi qui suis un peu trouillarde, je n’ai vraiment pas senti la peur du vertige car c’est tellement magnifique qu’on profite juste du moment. Le sentier est assez aérien et on a une vue sur tous les principaux puys. C’est très spectaculaire. Il s’agit d’une randonnée plus physique car il y a pas mal de dénivelés, de cailloux, de descentes et de montés assez raides. Le côté un peu vertigineux peut rebuter certaines personnes ».

Saugues en Haute-Loire

Et si vous vous laissiez tenter par une balade littéraire ? La blogueuse vous emmène sur les pas d’un célèbre écrivain : « Je suis allée à Saugues car je voulais partir sur les traces de Robert Sabatier. J’avais adoré ses romans quand j’étais gamine : « Les noisettes sauvages » et toute la série. Le roman se passe à Saugues. Avant de partir, j’avais relu toute la saga. J’avais placé plein de petits post-it sur les endroits décrits de Saugues et ses environs, en me disant que je partais un peu en pèlerinage là-bas. J’ai voulu retrouver les rues dont il parlait. J’ai fait cela pendant deux jours. J’ai dormi dans une chambre d’hôtes, où il y a, accroché au mur, un mot manuscrit de Robert Sabatier ».

Vichy, dans l’Allier

Si vous faites étape dans l’Allier, Vichy, cité thermale, est incontournable. La photographe amateur raconte : « C’est une ville que j’aime beaucoup, que je trouve extrêmement riche par son architecture, son histoire. J’aime beaucoup les villes qui sont traversées par de l’eau. J’adore les bords de l’Allier. Si j’habitais Vichy, je pense que j’y serais en permanence. C’est tellement reposant. Il y a aussi le festival de photographie « Portraits », tous les étés et qui est hyper intéressant à chaque fois. Je recommande d’aller boire un verre à Tahiti plage, au bord de l’eau, dans le prolongement des parcs. La terrasse est très colorée. C’est une sorte de guinguette mais en plus moderne. Au  coucher du soleil, c’est très agréable ».

Le volcan du Montpeloux, à Saillant, dans le Puy-de-Dôme

Enfin, à deux heures de Clermont-Ferrand, préparez-vous à en prendre plein la vue et les oreilles, à Saillant. Ghislaine conclut : « Dans le Livradois-Forez, j’ai assisté au festival du volcan de Montpeloux. J’avais très envie d’y aller depuis longtemps. J’ai eu l’opportunité de voir le site, de nuit, avec un spectacle : c’est assez magique et l’équipe de bénévoles est très investie. Cela a lieu tous les jeudis soirs jusqu’au 24 août. A la base, il s’agit d’une butte volcanique, avec un château-fort, il y a très longtemps. Il a été rasé et plus récemment, une carrière a été exploitée. Cela a été creusé et il y a un lac artificiel : cela fait comme un cratère avec les orgues basaltiques qui remontent sur le côté. Les eaux sont translucides, vert bleu, avec des poissons : le lieu est magique. En journée, on peut faire la randonnée qui passe par là et le soir venu, le jeudi, on peut voir des artistes les soirs : chanson, cirque, théâtre, tout est représenté. La jauge est petite, un peu plus de 200 personnes par soirée. Il y a beaucoup de locaux sur place. La chambre d’hôtes des Trois chats, chez Marcelle, avec des chats sauvages qu’elle a recueillis et qu’elle bichonne, son petit potager, sa belle maison, son joli accueil, valent le détour ». Si vous voulez assister au spectacle, il est prudent de réserver.

Avec ces conseils, à vous de jouer maintenant et de photographier ces paysages d’Auvergne si merveilleux.