• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Colis piégé à Lyon : le procureur de Paris fait le point sur l'enquête

Lyon - La conférence de presse du Procureur de Paris Rémy Heitz, en charge de l'enquête. 25/5/19 / © France 3 RA
Lyon - La conférence de presse du Procureur de Paris Rémy Heitz, en charge de l'enquête. 25/5/19 / © France 3 RA

Concernant l'explosion au colis piégé qui a frappé la capitale des Gaules, le procureur de Paris, Rémy Heitz, arrivé vendredi soir à Lyon s'est exprimé lors d'une conférence de presse à 12h au Palais de justice. 

Par Dolores Mazzola

Un homme soupçonné d'avoir fait exploser un colis piégé au coeur de la presqu'île de Lyon, est toujours activement recherché samedi. Les faits se sont produits à deux jours des élections européennes.

Dés vendredi soir, la police a lancé un appel à témoins en diffusant un cliché du suspect. La photographie de mauvaise qualité est tirée d'une caméra de vidéosurveillance municipale. Selon une source proche de l'enquête, le suspect serait âgé d'une trentaine d'années.
Mais comment font les enquêteurs pour estimer son âge ? 
 

Le point sur l'enquête 


Chargée du dossier, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert "une enquête de flagrance des chefs de tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et d'association de malfaiteurs terroriste criminelle". Le procureur de Paris, Rémy Heitz, arrivé vendredi soir à Lyon en compagnie du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner - reparti depuis à Paris - a tenu une conférence de presse à la mi-journée au palais de justice de Lyon.
Lyon - La conférence de presse du Procureur de Paris Rémy Heitz, en charge de l'enquête. 25/5/19 / © France 3 RA
Lyon - La conférence de presse du Procureur de Paris Rémy Heitz, en charge de l'enquête. 25/5/19 / © France 3 RA

Le procureur a tout d'abord fait un point sur les 13 blessés légers. Il a confirmé le chiffre de 11 personnes hospitalisées dans trois hôpitaux différents de l'agglomération lyonnaise. Il a également précisé que certains blessés devraient subir une intervention chirurgicale pour "extraire des éclats" causés par l’explosion. 

Rémy Heitz est également revenu sur l'apparence du suspect, vêtu au moment des faits d'un "bermuda vert clair", d'une "chemise vert foncée aux manches relevées", de "chaussures noires" et portait un "sac à dos noir". "Son visage était en partie dissimulé par une caquette kaki et une paire de lunettes de soleil". 
 

17h19 - 17h28 : une chronologie très précise


Rémy Heitz a également fait le point sur la chronologie très précise des faits et l'itinéraire emprunté par le suspect repéré par la vidéosurveillance. Il a notamment indiqué que le colis avait explosé à 17h28.
Ainsi, le suspect a été repéré à vélo, quai Claude Bernard à 17h19. Une minute plus tard, venant du secteur Guillotière, il circulait en direction de la place Bellecour, avant de se diriger vers la place Poncet (17h22). A 17h25, l'individu a été repéré rue Victor Hugo; circulant à pied et tenant son vélo à la main. Arrivé devant la Brioche Dorée à 17h26, il pose son vélo contre un bloc de béton. Il abandonne ensuite un sac en papier kraft. L'explosion se produit à 17h28. Le suspect est reparti par le même itinéraire et a ensuite été perdu de vue. 

"Des témoignages, au nombre d'une dizaine, sont en cours d'exploitation," a indiqué le procureur. 
Rémy Heitz a également précisé que 90 enquêteurs et 30 techniciens de la police scientifique ont été mobilisés dés vendredi soir. Par ailleurs "une vingtaine d'enquêteurs des brigades de recherche et d'intervention locale leur prête leur concours," a indiqué le procureur.

Rémy Heitz a précisé que les enquêteurs avaient trouvé a proximité du lieu de l'explosion "des vis de 2 cm, des billes en métal, sept piles LR6, un circuit imprimé, et un dispositif de déclenchement à distance".

Enfin, ce dernier a précisé que l'attaque de Lyon n'avait pour l'instant "donné lieu à aucune revendication". De nouvelles photographies de l’individu vont être diffusées. "Tous les moyens sont actuellement mis en oeuvre pour parvenir rapidement à l'identification et à l'interpellation de l'auteur des faits", a déclaré Rémy Heitz.
 

Lors de l'explosion, treize personnes - neuf femmes dont une enfant de dix ans et quatre hommes - ont été touchées par l'explosion. Onze d'entre elles ont été hospitalisées. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, s'est rendu ce matin à l'hôpital Edouard Herriot. 

Sur le même sujet

Registre canicule : Villeurbanne veille sur les seniors

Les + Lus