• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

1er tour des régionales 2015 - François Patriat souhaite une mobilisation forte en faveur des partis républicains

François Patriat (PS), Arnaud Danjean (LR/UDI) et Edouard Ferrand (FN) / © France 3 Bourgogne
François Patriat (PS), Arnaud Danjean (LR/UDI) et Edouard Ferrand (FN) / © France 3 Bourgogne

Le président du conseil régional de Bourgogne a expliqué sur le plateau de France 3 Bourgogne :  "le surcroît de votants a profité au FN, il a profité aussi à la gauche; il n'a malheureusement pas profité aux républicains, c'est eux qui sont les premiers perdants" 

Par Muriel Bessard

Pour François Patriat (PS), le président sortant de la région Bourgogne, les résultats du 1er tour qui donnent la liste frontiste de Sophie Montel en tête à devant la liste menée par François Sauvadet (LR/UDI) et celle de Marie-Guite Dufay ne sont  pas une surprise. « Ça va se jouer à 1 ou 2 points ». 

"Au 2e tour, face au danger que représente le Front National, ce que je souhaite c'est que la mobilisation soit forte pour les partis républicains

Interrogé sur les propos qu'il avait tenus quelques jours avant le 1er tour (" voter Front national, c'est voter Daech"), François Patriat a reconnu avoir tenu des propos un eu caricaturaux mais qui reflètent son idée à savoir que "les partis extrémistes monteront si jamais le Front National arrivait au pouvoir". "A mon avis, a-t-il expliqué, Daech souhaite le chaos dans notre pays, et il souhaite avoir au gouvernement des gens qui soient radicalement à droite (...) et par là même avoir une montée de l'islamisme dans notre pays".




Suivez le 1er tour des élections régionales 2015 en direct sur le minute par minute de France 3 Bourgogne

A lire aussi

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus