Cet article date de plus de 5 ans

1er tour des régionales 2015 : un sondage pour comprendre le vote en Bourgogne Franche-Comté

Un sondage réalisé par Ipsos pour France Télévisions et Radio France analyse le vote des électeurs de Bourgogne et de Franche Comté sur  6 thèmes concernant l’intérêt du scrutin, les alliances d’entre-2-tours, la gestion des attentats, le bilan des conseils régionaux...
Le sondage a été réalisé du 29 décembre au 2 décembre 2015 auprès de 603 personnes constituant un échantillon représentatif de la population de la région Bourgogne Franche-Comté inscrite sur les listes électorales et selon la méthode des quotas prenant en compte le sexe, l’âge et la profession de la personne de référence ainsi que son département et sa catégorie d’agglomération.

L’intérêt pour le vote

56% des électeurs interrogés de Bourgogne Franche-Comté se disent plutôt voire très intéressés par les élections régionales, un peu moins qu’au niveau national (59%). Mais à 45%, ils veulent exprimer par leur vote leur opposition à François Hollande. Questionnés sur la situation du pays, 48% des sondés estiment que le thème déterminant dans leur vote est le chômage devant la menace terroriste (36%), 2 thèmes forts dans la grande région (4 points au-dessus de la moyenne nationale). En revanche l’immigration, la question des retraites et l’exclusion/la pauvreté paraissent moins importantes en Bourgogne Franche-Comté que dans le reste de la France. Lorsqu’il est question de la situation en Bourgogne et en Franche-Comté, les électeurs de la région semblent plus préoccupés par le développement économique et l’emploi (54%), les impôts locaux, les services publics et la sécurité.

Les stratégies d’alliance d’entre-deux-tours

Si la gauche se trouve en 3ème position derrière le Front National et la droite, 54% des sondés souhaitent son retrait (56% en France), si c’est la droite qui est en 3ème position dans la même configuration, 58% des personnes interrogées ne souhaitent pas de désistement (c’est le cas pour 52% des Français).
Si le FN est en situation de l’emporter au 2nd tour, les électeurs de Bourgogne sont opposés à la fusion des listes de gauche et de droite à 52%. En ce qui concerne une fusion des listes de gauche, les électeurs de gauche interrogés se sont dits très largement favorables (81%) mais moins toutefois qu’au niveau national (88%)

Les conséquences régionales du scrutin

Les électeurs de la région semblent peu convaincus par une victoire de la droite (une bonne chose pour 26% des votants) mais assez convaincus qu’une victoire des autres partis seraient une mauvaise chose : à 42% si c’est la gauche qui l’emporte, à 50% si c’est le FN.

La gestion des attentats du 13 novembre

En ce qui concerne la lutte contre les attentats, les électeurs de Bourgogne et de Franche-Comté font peu confiance à la gauche (62% des sondés) mais encore moins à la droite (70%). 29% pensent que le Front National ne ferait pas mieux que le gouvernement, 35% pensent  qu’il ferait mieux.

Le bilan et l'avenir des conseils régionaux actuels

1/3 des sondés se sont dits mécontents du bilan du conseil régional, aussi bien en Bourgogne qu’en Franche-Comté. En revanche, les Francs-Comtois sont très mécontents de la fusion des régions (63% des sondés) alors qu’ils ne sont que 43% en Bourgogne. La tendance est inversée lorsqu’il est question du financement de l’aéroport Dole-Tavaux dans le Jura : 70% des Francs-Comtois y sont favorables contre 55% des Bourguignons. Quant à la localisation du conseil régional, 75% des Bourguignons interrogés le souhaitent à Dijon, 1% seulement l’envisagent à Besançon. En Franche-Comté, 52% le souhaitent chez eux contre 10% qui aimeraient le voir à Dijon.

Suivez le 1er tour des élections régionales 2015 en direct sur le minute par minute de France 3 Bourgogne

                        L’INTÉRÊT POUR LE SCRUTIN ET LES MOTIVATIONS DE VOTE


L’INTÉRÊT POUR LE SCRUTIN : Etes-vous très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout intéressé par ces élections régionales ? (Base : Aux inscrits sur les listes électorales)



LE VOTE SANCTION/VOTE DE SOUTIEN : Par votre vote au premier tour des élections régionales, vous comptez exprimer : (Base : Certains d’aller voter)


LES ENJEUX NATIONAUX DU VOTE : Quand vous pensez à la situation nationale, quels sont, parmi les thèmes suivants, ceux qui compteront le plus pour vous au moment de déterminer votre choix de vote ? (Base : Certains d’aller voter)


LES ENJEUX RÉGIONAUX DU VOTE : Quand vous pensez à la situation dans votre région, quels sont, parmi les thèmes suivants, ceux qui compteront le plus pour vous au moment de déterminer votre choix de vote ? (Base : Certains d’aller voter)

                                 LES STRATÉGIES D’ALLIANCE D’ENTRE-DEUX TOURS


L’ATTITUDE SOUHAITÉE DE LA GAUCHE : Dans les régions où, à l’issue du 1er tour, le Front national serait en situation de l’emporter devant la droite, la gauche étant en 3ème position, quelle attitude souhaiteriez-vous que la gauche adopte ? (Base : Aux inscrits sur les listes électorales)


LE SOUTIEN À LA FUSION DES LISTES DE GAUCHE ET DE DROITE : Dans les régions où, à l’issue du 1er tour, le Front national serait en situation de l’emporter, seriez-vous favorable ou opposé à une fusion des listes de gauche et de droite pour faire barrage au Front national ?(Base : Aux inscrits sur les listes électorales)


LE SOUTIEN À LA FUSION DES LISTES DE GAUCHE : A l’issue du 1er tour, seriez-vous favorable à une fusion des autres listes de gauche avec celle du Parti socialiste pour le 2nd tour ? (Base : Certains de voter pour une liste de gauche au 1er tour)

                     LES CONSÉQUENCES DE L’ISSUE DU SCRUTIN POUR LA RÉGION


LES CONSÉQUENCES POUR LA RÉGION D’UNE VICTOIRE DE LA GAUCHE : Diriez-vous que ce serait une très bonne chose, plutôt une bonne chose, ni une bonne ni une mauvaise chose, plutôt une mauvaise chose ou une très mauvaise chose si chacune des forces politiques suivantes remportait les élections régionales et dirigeait votre région pendant les cinq prochaines années ?


LES CONSÉQUENCES POUR LA RÉGION D’UNE VICTOIRE DE LA DROITE : Diriez-vous que ce serait une très bonne chose, plutôt une bonne chose, ni une bonne ni une mauvaise chose, plutôt une mauvaise chose ou une très mauvaise chose si chacune des forces politiques suivantes remportait les élections régionales et dirigeait votre région pendant les cinq prochaines années ?


LES CONSÉQUENCES POUR LA RÉGION D’UNE VICTOIRE DU FRONT NATIONAL : Diriez-vous que ce serait une très bonne chose, plutôt une bonne chose, ni une bonne ni une mauvaise chose, plutôt une mauvaise chose ou une très mauvaise chose si chacune des forces politiques suivantes remportait les élections régionales et dirigeait votre région pendant les cinq prochaines années ?

                                             LES ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE


LA CONFIANCE EN FRANÇOIS HOLLANDE ET DANS LE GOUVERNEMENT POUR FAIRE FACE AUX ATTENTATS : Faites-vous confiance ou pas confiance à François Hollande et au gouvernement pour prendre dans les semaines et mois qui viennent les bonnes décisions face aux attentats survenus le 13 novembre ?


LES RÉPUBLICAINS ET L’UDI FERAIENT-ILS MIEUX OU MOINS BIEN QUE LE GOUVERNEMENT POUR LUTTER CONTRE LE TERRORISME ? : Si Les Républicains (ex UMP) et l’UDI étaient au pouvoir, pensez-vous qu’il feraient mieux, moins bien ou ni mieux, ni moins bien que le gouvernement en matière de lutte contre le terrorisme ?


LE FRONT NATIONAL FERAIT-IL MIEUX OU MOINS BIEN QUE LE GOUVERNEMENT POUR LUTTER CONTRE LE TERRORISME ? : Si le Front National était au pouvoir, pensez-vous qu’il ferait mieux, moins bien ou ni mieux, ni moins bien que le gouvernement en matière de lutte contre le terrorisme ?

            LE BILAN DES CONSEILS RÉGIONAUX ET L’ADHÉSION À LA REFORME TERRITORIALE


LA PERCEPTION DU BILAN DU CONSEIL RÉGIONAL : Etes-vous très satisfait, plutôt satisfait, plutôt mécontent ou très mécontent du bilan de votre Conseil régional depuis 5 ans ?


LA PERCEPTION DE LA REFORME TERRITORIALE : Considérez-vous que le fait pour votre région d’avoir été regroupée avec une autre région formant le nouvel ensemble est une bonne ou une mauvaise chose ? (Base : Inscrits dans les régions qui ont connu une fusion)

                                             QUESTIONS RÉGIONALES


L’ADHÉSION AU FINANCEMENT DE L’AEROPORT DOLE-TAVAUX : Etes-vous favorable ou opposé à ce que la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté continue de financer l’aéroport Dole-Tavaux ?


LA LOCALISATION SOUHAITÉE DU CONSEIL RÉGIONAL : Où souhaitez-vous que siège le Conseil régional de la nouvelle région Bourgogne-Franche Comté ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections fusion des régions réforme territoriale région bourgogne franche-comté