Cet article date de plus de 9 ans

Carbon Airways : Mini groupe, maxi ambition

30 ans à peine. A eux deux. Carbon Airways : Enguérand et sa soeur Eléonore. De quoi donner un coup de vieux aux autres.

La relève de Daft Punk, Justice, Fat Boy Slims ? Certains le disent. Du sang neuf sur la scène électro ? Sans doute. Du Franc-Comtois qui décoiffe ? Absolument. Personne n’attendait ces ados. Le bouche à oreille s’est chargé de la promotion. Comprenez : l’Internet et les réseaux sociaux.

Les adultes ont fait le reste, involontairement. En décrétant : « leur scolarité est menacée », la préfecture du Jura veut leur interdire un festival, les Trans musicales de Rennes. La presse en parle. Finalement,  Carbon Airways   est autorisé à jouer dans la cour des grands. Beaucoup de bruit donc. A la mesure de leur énergie sur scène : Des décibels et des riffs rageurs !

Clip Carbon Airways

Côté enregistrement, « Oxydizer » début 2012. Côté scène, en plus de Rennes, L’Ultra Music Festival de Miami. C’est la référence parmi les festivals de musique électronique. Sans oublier le show permanent de la Toile : leurs clips postés sur Youtube atteignent des dizaines de milliers de visionnages.

Leur page Facebook : http://www.facebook.com/carbonairways


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
eurockéennes musique transmusicales