• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Quand le Tour s'invitait en Franche-Comté, il y a un demi-siècle...

Un coup d'oeil dans le rétroviseur du Tour de France en Franche-Comté, ça vous tente ? Départ pour 1958, puis pour 1960.

Par Raoul Advocat

Vous êtes un inconditionnel de la petite reine. Devant la télé. Vous avez bien raison, c'est moins fatigant que d'aller sur place. Et puis le panorama sur la France est exceptionnel... Suivez-nous, nous vous invitons dans notre salon. Là où trône notre "poste de télévision". C'est comme ça qu'on l'appelle en 1958 et en 1960.

Tour de France 1958


Voici l'étape d'Aix-les-Bains à Besançon. Une étape de montagne remportée par André Darrigade. Ecoutez bien le commentaire, délicieusement désuet. Vous y apprendrez par exemple :

  • que le Jura compte une commune qui s'appelle "Moresse"
  • que Besançon avait encore un stade vélodrome municipal
  • qu'il a fallu attendre l'approche de Besançon pour voir le soleil. Comme si on pouvait encore douter du climat franc-comtois...

Tour de France 1958 étape Aix-les-Bains Besançon



Tour de France 1960


22ème étape du Tour de France. Il reste 80 coureurs au départ de Besançon, prêts à rejoindre Troyes, en passant par Gray. Une nouvelle fois, tendez l'oreille ! On apprend plein de choses à la télé, en 1960 :

  • Besançon et les alentours sont charmants
  • Mais la ville est vraiment trop petite pour loger le Tour de France
  • Besançon est le chef-lieu du département du "Doubss"
  • Un président de la République, dans son village de Colombey-les-deux-Eglises, peut faire arrêter le peloton par sa seule présence
  • Enfin, le cyclisme serait un "sport vulgaire" pour les "intellectuels délicats"

Tour de France 1960, étape de Besançon à Troyes



Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus