Cet article date de plus de 8 ans

PSA : les DS 5 quitteraient Sochaux pour être fabriquées en Allemagne

Les salariés de Peugeot Sochaux sont en vacances. Ils sont partis inquiets quant à leur avenir et cette information publiée par un journal allemand ne devrait pas les rassurer.
© France 3 Franche-Comté
Le quotidien allemand le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) qui paraît ce samedi matin l'affirme : General Motors qui détient 7% du capital de PSA prévoit de transférer la production de la DS 5 et de la 508 à l'usine Opel de Rüsselsheim en Allemagne. Le journal précise que GM veut que la DS 5 soit produite, non plus à Sochaux, mais en Allemagne dès 2015. C'est en 2016 que la 508 actuellement fabriquée à Rennes (qui doit perdre 1400 postes) serait tranférée en Allemagne.
Des porte-parole d'Opel et de Peugeot, interrogés par la FAZ, ont qualifié ces informations de "spéculations" renvoyant aux négociations en cours sur le contenu de l'alliance entre les deux constructeurs. General Motors et PSA ont conclu un partenariat en février. PSA a annoncé un plan de 8000 suppressions de postes.
                
Sur la toile ce matin, à la suite d'une dépêche AFP relayant l'article de la FAZ, de nombreux sites reprennent cette information, comme par exemple, La Tribune, Le Point et les Echos.

Réaction à Sochaux 

Joint par téléphone, Bruno Lemerle, responsable CGT de Peugeot Sochaux et membre du Comité de groupe européen, tente de comprendre. Il dit qu'en effet, pour le moment, des groupes de travail ont été constitués pour répartir les études et la production entre les deux partenaires. Les résultats sont attendus pour octobre.
Déjà, des projets importants comme la boîte à vitesses automatique ou la remplaçante de la C5 qui devait être fabriquée à Rennes, ont été gelés.
Il serait prévu que les gros modèles comme les C5 et C6, soient confiés à GM, PSA se gardant des modèles moyens comme les 308, 3008, 5008 et C 4.
Mais Bruno Lemerle s'inquiète : " Si les gros modèles, rentables, partent en allemagne, que nous restera-til à produire en France ? "
De plus, il s'interroge sur cette information du départ des DS 5 de Sochaux. Il ne voit qu'une explication possible : la fermeture annoncée d'Aulnay entraînerait un transfert de production en cascade entre Poissy, Mulhouse et Sochaux. Sans savoir si Sochaux saura faire face à de nouvelles productions...
Actuellement, sur la même chaîne sont produites les DS 5, les 3008 et les 5008. 4000 salariés y font les 3/8. La DS 5, à elle seule, représenterait, estime Bruno Lemerle, environ un millier d'ouvriers.
Au delà de l'incompréhension, pour le responsable CGT, c'est l'inquiètude qui domine " On ne sait pas où on va..."
Actuellement, le site de Sochaux, qui emploie 12000 personnes, est fermé pour congés depuis le 27 juillet et rouvrira le 27 août.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile