Solemont : L'avion était endommagé avant de s'écraser

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP

L'avion d'affaires qui s'est écrasé vendredi dans le Doubs à Solemont avait commencé à se disloquer en vol avant de percuter le sol.

"L'intégrité de l'avion s'est altérée quand il était encore en vol", a déclaré ce lundi le vice-procureur de Montbéliard Lionel Pascal en charge du dossier.
Un morceau de 50 cm de l'aile droite de l'appareil est en effet tombé à Pierrefontaine-lès-Blamonts, à environ 10 km du point d'impact. Une partie plus importante de la même aile
a été retrouvée à Terre-de-Chaux, à 2,8 km du lieu du crash. L'avion aurait décroché à 8000 mètres d'altitude.



La foudre n'a jamais fait tomber un avion
 
Selon le magistrat, "des hypothèses pour expliquer qu'un avion se casse en vol, il en existe mais c'est trop tôt pour en avancer une". Des habitants de Solemont ont affirmé avoir vu la foudre s'abattre sur l'appareil, mais "les experts de la gendarmerie sont unanimes, la foudre n'a jamais fait tomber un avion", a dit le vice-procureur.
 
Le ramassage des débris de l'avion se poursuivait lundi et doit s'achever mardi ou mercredi. Les restes des corps ont été retrouvés et doivent faire l'objet de prélèvements ADN. Pour la justice, "la priorité est d'identifier précisément les victimes pour des raisons juridiques et humaines". Les noms des quatre victimes ont été dévoilés par la presse suisse et allemande.