FCSM : Boudebouz et Bonal, le divorce ?

© France 3 Franche-Comté / Jean-Philippe Tranvouez
© France 3 Franche-Comté / Jean-Philippe Tranvouez

Le club a confirmé hier que son milieu de terrain algérien avait été victime d'insultes racistes pendant la rencontre de samedi face à Montpellier. Des insultes venues des supporters sochaliens eux-même.

Par Clément Jeannin

C'est d'abord le joueur qui s'est plaint lundi dernier, deux jours après la défaite de Bonal contre les héraultais. Une interview accordée à un site internet traitant du foot algérien et des joueurs algériens évoluant dans des championnats étrangers. Le jeune joueur formé au club confirme qu'il a entendu des insultes à connotations racistes jaillir des tribunes.

Hier, dans un communiqué, le club a affirmé son soutien à Boudebouz :
"Le FC Sochaux-Montbéliard a été choqué d’apprendre que Ryad Boudebouz avait été victime d’insultes à caractère raciste.

Le club apporte son plein et entier soutien à son joueur et condamne évidemment de tels agissements qui tombent sous le coup de la loi dès lors que ses auteurs seraient identifiés.

Les services de contrôle et de sécurité du Stade Bonal se montrent vigilants face à de tels agissements et auront consigne de l’être plus encore dans les prochaines semaines."


Les supporters sochaliens quant à eux ne veulent pas être assimilé à ces actes répréhensibles. Ils ont bien déployé une banderole titrée " Ryad Dégage", une banderole pour exprimer leur exaspération face au souhait du joueur de quitter son club pour le club de Marseille. Mais en aucun cas ils ne cautionnent ces insultes descendues d'un gradin.

Cette triste histoire intervient dans un contexte délicat de 4 défaites consécutives pour le club. Avis de tempête au dessus du FCSM?




Sur le même sujet

Les + Lus