Direction Dublin pour sept jeunes demandeurs d'emploi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Deszpot

Grâce au dispositif "Mobi + Dijon", sept jeunes Dijonnais vont se rendre dans la capitale irlandaise. 5 semaines durant lesquelles ils alterneront cours de langue et stage en entreprise, afin de les aider dans leur recherche d'emploi.

Le 21 octobre, ils seront sept jeunes Dijonnais en recherche d'emploi à prendre l'avion. Leur destination ? L'Irlande et sa capitale, Dublin, pour 5 semaines de formation, dans le cadre du projet Mobi + Dijon et du programme européen Leonardo da Vinci. Le concept est le suivant : à leur arrivée, ces jeunes âgés de 18 à 25 ans vont suivre des cours d'anglais durant une semaine, avant d'effectuer durant le mois qui suit un stage au sein d'une entreprise. Cette formation complémentaire, menée dans un secteur d'activité lié à leurs compétences, doit leur apporter une expérience nouvelle et les aider dans leur future recherche d'emploi.

Ce programme associe de nombreux acteurs, sur le plan local mais aussi à l'échelle européenne : Le 22 août dernier, une journée d'information et de recrutement avait été mise en place. Les candidats ont passé des entretiens afin de mieux connaître leur niveau d'anglais, mais aussi pour cerner au mieux leur projet professionnel et leurs aspirations. 

Une expérience valorisante

Timothée Romain, le responsable de la pépinière d'initiatives jeunesse Léo Lagrange, estime que "pour les jeunes, cette expérience de mobilité est un plus sur le CV, et le moyen de s'ouvrir à une culture tout en perfectionnant une langue". C'est d'ailleurs dans cette optique que les volontaires séléctionnés logeront en famille d'accueil. Mais avant cela, ils se retrouvent en France pour passer une semaine tous ensemble et définir les objectifs de ce voyage.

Les profils des jeunes sont vastes, certains s'orientent vers le milieu du commerce (restauration, boutiques) quand d'autres cherchent à s'insérer dans le milieu associatif ou du bâtiment. Vahé Mzrahov a eu connaissance du projet grâce à la mission locale, il espère "profiter de ce voyage pour progresser en anglais", tout comme Anne Camus, une autre participante. Cette ancienne étudiante à la fac a effectué un service civique durant 9 mois, elle attend de ce voyage des "rencontres", mais aussi une expérience supplémentaire pour son CV : "j'ai prévu d'effectuer mon stage de 4 semaines dans une association qui met en place des animations pour des personnes en situation de handicap" ajoute-t-elle.