Clinique de la Roseraie à Paray : un espoir subsiste

Au terme d'une journée agitée marquée par une manifestation et une déclaration de Marisol Touraine à l'Assemblée, l'Agence Régionale de Santé a ouvert la porte à une possible prorogation d'ouverture de la clinique

Ce fut le dernier épisode de la journée. Hier, en fin d'après midi, Jany Rulfo, directrice de la Roseraie et Jean-Marc Herman, le directeur de l'hôpital  se sont entretenus par téléphone avec un responsable de l'Agence Régionale de Santé.
Il en est ressorti que  l'ARS acceptera une prorogration de l'autorisation d'opérer de la clinique SI les responsables de l'hôpital et la clinique présentent un plan commun pour partager les actes chirurgicaux. MAIS cette décision est suspendue au choix de l'hôpital : en clair, mardi prochain, l'hôpital évoquera cette idée lors de la réunion de son directoire.
Si le directoire accepte de mettre en place un projet commun avec la clinique, les deux structures auront alors jusqu'au 31 décembre pour présenter le projet à l'ARS.
Dans l'intervalle, la Roseraie va poursuivre ses consultations dans l'espoir de regagner le droit d'opérer le plus rapidement possible.. 
Du côté des salariés, ils indiquent que la pétition de soutien à la clinique a été signée par près de 7400 personnes.