Grève à l'hôpital de Seurre

Les grévistes sont une trentaine sur 70 personnels. Ils se relaient pour maintenir le fonctionnement des services / © FTV
Les grévistes sont une trentaine sur 70 personnels. Ils se relaient pour maintenir le fonctionnement des services / © FTV

A l'appel de la CGT Santé et Action Sociale, les personnels de l'hôpital de Seurre entament un mouvement de grève, pour dénoncer les conditions de travail, et la dégradation des conditions d'accueil des patients.

Par François Latour

En février dernier, le personnel avait déjà sonné l'alerte par une pétition signée de plus de 300 citoyens et employés de l'hôpital.
Des titularisations de personnels précaires et le remplacement automatique de tous les arrêts de travail de plus de 15 jours avaient été obtenus.
De plus, des effectifs supplémentaires avaient été demandés, mais la seule réponse de la Direction a été la mise en place d'un groupe de travail pour étudier la surcharge de travail.

Les personnels avaient aussi alerté la Direction sur la mise en danger et la santé des personnels de l'hôpital, ainsi que sur la dégradation de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des patients et des résidents.

Afin de pallier au sous-effectif, il a été demandé aux personnels de donner 7 jours de RTT, alors qu'ils ont déjà cédé 6 jours de repos par agent.

Par conséquent, ils réclament la pérennisation d'emplois précaires, et l'embauche de 14 personnes : infirmières, aides-soignantes, agents de services

Les manifestants devant l'entrée de l'établissement, samedi 24 novembre / © FTV
Les manifestants devant l'entrée de l'établissement, samedi 24 novembre / © FTV

DMCloud:15199
Grève à l'hôpital de Seurre
Samedi 24 novembre, les personnels de l'hôpital de Seurre étaient en grève pour protester contre le manque de personnels



Sur le même sujet

Les + Lus