Cet article date de plus de 8 ans

Des tablettes numériques dans les collèges de Saône-et-Loire

TED, tablettes pour une éducation digitale, c'est le nom du projet lancé par le Conseil général de Saône-et-Loire et un consortium d'entreprises, dont Eolane à Montceau-les-mines. Les premiers collégiens vont expérimenter les tablettes.
La tablette Cooq a valu au site de Montceau-les-Mines les honneurs des visites de ministres et des plateaux de télé.
La tablette Cooq a valu au site de Montceau-les-Mines les honneurs des visites de ministres et des plateaux de télé.
Des tablettes numériques pour compléter les livres et le tableau : c'est l'une des pistes du projet national de développement des enseignements numériques.
Le Conseil général de Saône-et-Loire et un consortium d'entreprises dont Eolane, à Montceau-les-Mines ont été retenus dans le cadre d'un appel d'offres du ministère de l'éducation nationale : leur projet, baptisé TED (tablettes pour une éducation digitale), va permettre une expérimentation sur plusieurs années dans les collèges.

Rémi Chaintron, président du Conseil général et ses partenaires, ont signé les conventions le mardi 18 décembre 2012 à Montceau-les-Mines. Deux collèges, Jean Vilar à Chalon-sur-Saône et Condorcet à La Chapelle-de-Guinchay, vont tester une soixantaine de tablettes dès mars 2013. L'expérimentation va durer trois ans jusque fin 2015, 8 500 collégiens d'une quinzaine d'établissements  seront concernés.

Reportage: S.Robert, G.Talon, C.Frèrebeau
Avec : Rémy Chaintron, président (PS) du conseil général de Saône-et-Loire ; Xavier Morel, Responsable commercial du site Eolane de Montceau-les-Mines

durée de la vidéo: 01 min 24
tablettes Eolane


Ce projet est une aubaine pour Eolane : ce sont ses tablettes qui vont servir de support à ce test à grande échelle en milieu éducatif... Et si TED est concluant, c'est un marché national qui s'ouvre pour l'entreprise montcellienne et la société Unowhy, qui conçoit les tablettes Qooq.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation