Un agriculteur du Doubs privé de congé paternité

Damien Prétet a lui-même proposé un remplaçant. En vain. / © f3fc
Damien Prétet a lui-même proposé un remplaçant. En vain. / © f3fc

Jeune papa, un éleveur de Pouilley-les-Vignes souhaitait prendre quelques jours pour profiter de sa femme et de son bébé. La Mutualité sociale agricole (MSA) a refusé de lui accorder son congé paternité, faute de remplaçant qualifié. 

Par Jérémy Chevreuil

Damien Prétet est un éleveur du XXIe siècle, qui prépare et vend lui-même directement la viande de ses bovins.

Un profil que n'a pas trouvé la MSA au moment de lui chercher un remplaçant, pour que l'agriculteur puisse, comme la loi l'y autorise, profiter d'un congé paternité de 11 jours.

La mutuelle a même refusé un auto-entrepreneur, pourtant conseillé par Damien Prétet, au prétexte que celui-ci n'était pas conventionné.


Un agriculteur privé de congé paternité
Reportage d'Emmanuel Rivallain, Richard Negri et Abdoulaye Sow. Avec Damien Prétet, éleveur à Pouilley-les-Vignes, et Jean-Jacques Laplante, de la Mutualité sociale Agricole

 

Sur le même sujet

Les + Lus