• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne : la vitesse est régulée sur l’autoroute A6 pour limiter les ralentissements

Lors des pics de trafic, la société APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) réduit la vitesse sur l’A6, dans le sens Paris-Lyon, entre Auxerre-Nord et Nitry.
Lors des pics de trafic, la société APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) réduit la vitesse sur l’A6, dans le sens Paris-Lyon, entre Auxerre-Nord et Nitry.

Lors des pics de trafic, la société APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) réduit la vitesse sur l’A6, dans le sens Paris-Lyon, entre Auxerre-Nord et Nitry. Objectif : fluidifier la circulation et limiter ainsi la création de bouchons.

Par B.L.

Cette solution a déjà été testée avec succès sur d’autres réseaux autoroutiers. Elle est activée en Bourgogne depuis le week-end du 22 février 2013. L'expérimentation concerne une cinquantaine de kilomètres sur l'A6, entre Auxerre-Nord (sortie n°19) et Nitry (sortie n°21). L'endroit a été choisi car il connaît des perturbations récurrentes les jours de grands départs. Ce tronçon à 2 voies, suivi de portions à 3 voies, réunit les conditions idéales pour la régulation de vitesse.

Le principe est simple : une section habituellement limitée à 130 km/h voit sa vitesse autorisée abaissée à 110 km/h, voire à 90 km/h selon la densité du trafic. L’objectif recherché est d’équilibrer les flux de façon homogène entre les deux voies de circulation.
Une baisse de la vitesse moyenne (de 20 à 40 km/h selon les cas) contribue statistiquement à fluidifier le trafic. Lorsque tous les conducteurs roulent à la même vitesse, les changements de voies intempestifs diminuent, ce qui limite les phénomènes "d'accordéon" et la formation de bouchons. La régulation de vitesse a aussi d'autres avantages : moins de changements de file signifie moins d’accidents, sans oublier une diminution de la pollution.

Les différents seuils de régulation sont activés en fonction d'informations transmises par des capteurs. Implantés dans et hors chaussée tous les 7 km, ils permettent une analyse fine des conditions de circulation en temps réel. Les automobilistes sont avertis dès l’entrée sur autoroute (bretelle d’entrée et sortie d’aire) - puis en amont et en aval des zones concernées - par des panneaux à affichage dynamique.

A partir du printemps, la régulation sera étendue sur une autre section de l’A6 entre Beaune et Pouilly, dans le sens Lyon-Paris.

DMCloud:43745
La vitesse est régulée sur l’autoroute A6 pour limiter les ralentissements


Reportage de Cécilia Chaumont et Jean-Louis Saintain, avec Philippe Giguet, directeur technique d'exploitation APRR

Sur le même sujet

Malaise dans la police : "des collègues n'y croient plus"

Les + Lus