Auxerre : ils dérobent 40 000 euros d'articles non-scannés dans un supermarché

Un homme et deux femmes, dont une caissière, ont été condamnés jeudi 7 mars 2013 à Auxerre. Ils avaient mis en place un système de fraude, pour ne pas payer leurs achats dans un supermarché Casino. La supercherie a duré cinq mois.

Par B.L. avec l'AFP

Le tribunal correctionnel d'Auxerre a condamné le trio à quatre mois de prison avec sursis. Il devra aussi payer 10 000 euros de dommages et intérêts à verser à la société Casino France SAS.

Entre août et décembre 2012, un homme de 38 ans et son amie âgée de 34 ans, ont utilisé le système de scanner en libre-service pour remplir leur chariot de divers produits (électro-ménagers, vêtements, bouteilles d'alcool et jeux vidéo). Mais,  ils n'enregistraient qu'une partie des articles. Lors de leur passage en caisse, la caissière – qui était complice, ne contrôlait pas les marchandises.

En cinq mois, environ 140 passages suspects ont été dénombrés. Les articles étaient en partie revendus sur un site internet d'enchères. L'enquête a montré que des jeux vidéo étaient photographiés dans les rayons. Ils étaient ensuite mis en vente sur le site internet avant même d'être dérobés. La caissière de 23 ans, qui a bénéficié d'une partie de la marchandise en échange de son silence, et qui a depuis été licenciée, a expliqué "ne pas avoir su dire non" à ses amis.

Sur le même sujet

Les + Lus