Cet article date de plus de 8 ans

Château-Chinon : un collectif de patients contre un dentiste peu scrupuleux

Entre 2008 et 2012, un dentiste d'origine hollandaise, installé à Château-Chinon dans la Nièvre, aurait utilisé des méthodes douteuses pour soigner ses patients. Les victimes de ce dentiste se regroupent autour d'une association appelée « collectif dentaire » pour aller devant la justice
Les patients victimes du dentiste de Chateau-Chinon se sont regroupés en une association appelée "collectif dentaire" afin d'obtenir réparation au préjudice de santé subi.
Les patients victimes du dentiste de Chateau-Chinon se sont regroupés en une association appelée "collectif dentaire" afin d'obtenir réparation au préjudice de santé subi. © FTV
Des victimes regroupées en association
Ils se sont tous rendus chez le même dentiste, et ce sont les premiers à avoir fondé cette association.
Des complications ont fait suite à des soins dentaires négligents, la santé de certains patients s'est dégradée pour devenir un calvaire.

Désertification médicale
Entre 2008 et 2012, les membres du collectif, il sont environ une centaine, affirment donc avoir été mal soignés, pour ne pas dire mutilés, par un dentiste d'origine hollandaise installé à Château-Chinon.
En 2008 en effet, la capitale morvandelle perd son seul dentiste, parti à la retraite. Les élus font appel à un cabinet de recrutement pour trouver un remplaçant. Le candidat choisi est hollandais. Sur le papier, il présente toutes les conditions requises pour exercer.
Mais dans son cabinet, la réalité est bien différente.

L'affaire révélée par la télévision hollandaise
La télévision hollandaise a révélé le dentiste dans un reportage consacré à l'affaire il y a quelques semaines. L'homme a cessé d'exercer en juillet dernier après s'être cassé un bras.
Contacté, il n'a pas souhaité répondre à nos questions.
A la télé hollandaise, le dentiste dit ne pas vraiment comprendre ce qui lui est reproché et qu'il est victime d'un complot.
La télé hollandaise a également découvert que les méthodes douteuses du dentiste néerlandais étaient connues dans son pays, le dentiste a fait l'objet de plaintes, mais restées sans suite.

Le dossier de Régis Guillon et Murielle Rousselin
Intervenants : Nicole Martin, Prdte Assoc. du collectif dentaire du Morvan / Images TV hollandaise "Brandpunt", Journaliste Mark Heijster / Else 70 ans, Hollandaise installée en Morvan / Nicole Martin, Prdte Assoc. du collectif dentaire du Morvan
durée de la vidéo: 03 min 32
Château-Chinon : un collectif de patients contre un dentiste peu scrupuleux

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé polémique