L'UMP se met en ordre de bataille

Luc Chatel, l'ancien ministre de l'Education pro-Copé, est venu faire le point avec des militants de Côte d'Or vendredi 12 avril 2013.
Luc Chatel, l'ancien ministre de l'Education pro-Copé, est venu faire le point avec des militants de Côte d'Or vendredi 12 avril 2013.

A l'approche des élections municipales de 2014, les visites des ténors du parti de droite se multiplient en Bourgogne. D'ici la fin du mois, on annonce la visite de Jean-François Copé (16 avril), Michel Barnier (le 19) et Laurent Wauquiez (le 29) en Saône-et-Loire.

Par B.L.

Pour sa part, l'ancien ministre de l'Education Luc Chatel est venu faire le point avec des militants de Côte d'Or vendredi 12 avril 2013. Le député-maire de Chaumont a rendu visite aux militants de Ruffey-lès-Echirey. Il est venu en voisin depuis la Haute-Marne toute proche. Luc Chatel répondait à l'invitation de Rémi Delatte, le député-maire de Saint-Apolinaire. Alain Suguenot, président de l'UMP 21, et Alain Houpert, sénateur de Côte d'Or, étaient aussi présents.
Affaire Cahuzac, enseignement, crise économique, justice, allocations familiales… L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a fait un tour complet de l'actualité, en ne ménageant pas ses critiques envers le gouvernement socialiste.

De nouveaux statuts pour l'UMP au mois de mai

L'UMP a aussi sa propre actualité. La commission de révision des statuts du parti devrait avoir terminé ses travaux d'ici à la mi-mai. Cette commission a été mise en place par François Fillon et Jean-François Copé après leur violente bagarre pour la présidence du parti. Elle doit notamment redéfinir les règles de l'élection à la présidence du parti, ainsi que celles liées à l'organisation de la primaire de 2016 en vue de la présidentielle de 2017.
Les nouveaux statuts concernent aussi la composition et le fonctionnement des fédérations. Ils seront soumis au Conseil national (le "Parlement" du parti) puis au vote (électronique) des militants à la fin du mois de mai.

Quel candidat pour les municipales de Dijon ?

Tout sera alors en place pour affronter la bataille des municipales. A Dijon, la perspective d'une primaire est dans l'air pour tenter de ravir la capitale des ducs de Bourgogne à la gauche. Mais avant toute chose, il faut départager les deux candidats de droite en lice pour affronter François Rebsamen : le sénateur de Côte-d’Or Alain Houpert et le conseiller général de Nolay Emmanuel Bichot. Tous deux figurent sur la nouvelle liste des secrétaires nationaux de l'UMP, en compagnie de 8 autres élus de Bourgogne qui sont parlementaires ou anciens parlementaires.

10 Bourguignons nommés secrétaires nationaux de l'UMP


  • Jean-Paul Anciaux : conseiller régional de Bourgogne 
  • Emmanuel Bichot : conseiller général de Nolay
  • Jean-Patrick Courtois : sénateur-maire de Mâcon
  • Arnaud Danjean : député européen et conseiller régional de Bourgogne
  • Rémi Delatte : député de la 2e circonscription de Côte-d'Or
  • Bernard Depierre : ex-député de la 1re circonscription de la Côte-d'Or
  • Alain Houpert : sénateur de Côte-d’Or
  • Guillaume Larrive : député de la 1re circonscription de l'Yonne
  • Alain Suguenot : député-maire de Beaune
  • Gérard Voisin : maire de Charnay-lès-Mâcon

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus