Handball: le CDB et le HBC Semur-en-Auxois sont condamnés à gagner

Christophe Maréchal, entraîneur du CDB, et Thierry Vamillier, entraîneur du HBC Semur
Christophe Maréchal, entraîneur du CDB, et Thierry Vamillier, entraîneur du HBC Semur

Les deux clubs bourguignons jouent, ce soir, un match capital pour leur maintien. Les filles de Dijon luttent pour rester en D1 quand les garçons de Semur sont à la bagarre pour poursuivre leur aventure en D2.

Par M. Ba

Le CDB doit impérativement gagner face à Besançon

A l'occasion de l'avant-dernière journée de D1, les Dijonnaises n'ont qu'un seul objectif : remporter leur duel face aux Bisontines, leurs rivales de toujours. Les deux clubs sont à la lutte pour éviter la relégation en D2 avec un petit avantage pour les Francomtoises qui comptent 1 point d'avance au classement.. Ce scénario de duel fratricide se répète. C'était déjà le cas ces deux dernières saisons. Et jusqu'à présent, la balance a toujours penché du côté du CDB. Ce soir, la victoire est impérative si les Dijonnaises veulent garder leur destin en main en prévision du dernier match la semaine prochaine face à Nice.


Le Semur HBC doit non seulement l'emporter mais aussi compter sur la défaite d'Istres

Le suspense sera plus haletant encore à Semur-en-Auxois, ce soir, pour le dernier match de la saison. Non seulement les hommes de Thierry Vamillier doivent battre Pontault-Combault mais leur maintien en D2 est aussi tributaire du résultat entre Istres et Nancy. Si les Provençaux l’emportent, fermez le ban, Semur sera  relégué. Si, au contraire, les Istréens font un faux-pas, Semur conserve encore l'espoir avant la dernière journée du championnat la semaine prochaine.

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus