• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les filles qui rient, les hommes qui s'inquiètent…

Les handballeuses du CDB ont gagné hier face à Besançon, par 29 à 26; les Dijonnais ont perdu 40 à 31 à Nîmes et le club de Semur a été  tenu en échec 32 partout face à Pontault-Combault

Par Muriel Bessard

C'était une soirée en demi-teinte pour le handball bourguignon, hier soir. Une belle soirée pour les filles du CDB, le Cercle Dijon Bourgogne. En gagnant durement mais sûrement face à Besançon, 29 à 26. C'est un pas de plus pour elles dans leur course au maintien en 1ère division. Une victoire samedi prochain à domicile devant Niort y suffirait…

La soirée était moins joyeuse du côté des hommes. En 25ème journée de proD2, les deux clubs bourguignons n'ont pas vraiment brillé hier soir. Les Dijonnais du DBHB se sont incliné lourdement 40 à 31 à Nîmes, le leader du championnat. Quant aux joueurs de Semur, malgré leur entrain, ils ont été victime de maladresses qu'ils ont payées cher : 32 partout face à Pontault-Combault et une descente en N1 en toile de fond.

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus