Cet article date de plus de 8 ans

Michelin va créer 220 emplois sur son site de Blanzy en Saône-et-Loire

Michelin rend public lundi 10 juin 2013 son plan de compétitivité pour la France. Le groupe prévoit notamment d'investir 140 millions d'euros à Blanzy en Saône-et-Loire, où 220 postes devraient être créés.
L'entrée de l'usine Michelin à Blanzy (71)
L'entrée de l'usine Michelin à Blanzy (71) © Stéphane Robert
Michelin va investir 800 millions d'euros en France, mais confirme également la cessation de la production de pneus poids lourds - avec 700 suppressions de postes à Joué-lès-Tours - pour faire face à la baisse de la demande en Europe. 

Michelin continuera de produire à l'avenir des pneus poids lourds dans son usine de La Roche-sur-Yon, en Vendée, qui bénéficiera d'un investissement de 100 millions d'euros en machines et de la création de 170 emplois. Sa capacité de production doublera d'ici à 2019 pour atteindre 1,6 million d'unités par an, dont 75% destinée à l'exportation. 

Ces mesures s'inscrivent dans un plan de compétitivité qui prévoit un investissement de 800 millions d'euros et la création de près de 500 postes d'ici à 2019 en France.

Michelin veut ainsi augmenter sa production de pneus de génie civil et agricole, ainsi que de produits semi-finis dans ses sites de Blanzy, du Puy-en-Velay (Haute-Loire) et de Troyes (Aube). Il va aussi investir 220 millions pour moderniser son centre de recherche et développement et d'innovation à Clermont-Ferrand, siège du groupe.

L'usine de Blanzy devrait être concernée par cet investissement à hauteur de 140 millions d'euros et la création de 220 postes. Elle emploie actuellement plus de mille personnes.

Reportage : S.Robert, G.Talon, C.Gavignet
 Avec : Patrick Duvert, délégué syndical CGT
           Christian François, directeur du site

durée de la vidéo: 02 min 04
Michelin Blanzy

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi automobile