Auxerre : Guy Roux rend les clés de son bureau

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.R.
L'ancien entraîneur de l'AJA est en désaccord avec la nouvelle direction
L'ancien entraîneur de l'AJA est en désaccord avec la nouvelle direction

Deux formateurs non reconduits, un nouveau directeur bientôt nommé : à l'AJA, le centre de formation est en pleine restructuration. Des cadres historiques, Guy Roux en tête, craignent que soit mise à mal l'une des marques de fabrique du club : la formation.

La nouvelle direction de l'AJ.Auxerre continue de redessiner l'organigramme du club. Raphaël Guerreiro, directeur du centre de formation depuis un an, quittera ses fonctions à la fin du mois, de même que Christian Henna, au club depuis une vingtaine d'années, qui n'entraînera plus les U19.

Le recrutement d'un nouveau directeur est en cours. Ces départs ont fait réagir Guy Roux, qui n'approuve pas la décision du club. Il a annoncé avoir rendu les clés de son bureau au centre de formation, ainsi que la clé électronique. 

Il a déclaré à l'Yonne Républicaine : "je me mets entre parenthèses. Les dirigeants dirigent, je connais le fonctionnement d'une S.A. Je ferai des prières pour que ça réussisse."

Le président Guy Cotret semble donc vouloir tourner une page. Au risque de voir partir des cadres historiques, ainsi que plusieurs jeunes talents. Objectif affiché : réduire le budget de l'AJA au niveau qui est désormais le sien, celui d'un club de Ligue 2. La reprise de l'entraînement est prévue le lundi 24 juin.

Reportage : B. Djaouti, C. Heudes, L.Crotet-Beudet
 Avec : Guy Cotret, président de l'A.J.Auxerre
            Guy Roux, A.J.Auxerre

durée de la vidéo: 02 min 05
Différend G.Cotret / G.Roux

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.