• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Franche-Comté : et si la 2ème phase de la LGV Rhin-Rhône ne se faisait jamais ?

La branche Est du TGV Rhin-Rhône fait à nouveau parler d'elle
La branche Est du TGV Rhin-Rhône fait à nouveau parler d'elle

70 projets avaient été retenus pour une facture globale de 245 milliards. L'Etat n'a pas les moyens : la branche Est de la LGV devra attendre... non pas 2016 comme prévu mais 2030 !

Par Catherine Eme-Ziri

C'est le magazine " L'Usine Nouvelle" qui l'annonce : l'Etat ne considère pas que la deuxième phase de la LGV soit prioritaire. Ces 50 kilomètres devaient entrer en service en 2016, ce ne sera pas avant 2030, autant dire le projet est quasi abandonné.
Cette phase est, en fait, le prolongement de l'actuelle LGV Rhin-Rhône à ses deux extrémité : l'une à l'Est entre Petit-Croix et Mulhouse sur 35 kilomètres et l'autre sur 15 kilomètres entre Dijon et Villers-les-Pots. La première partie de la LGV a déjà coûté 2,3 milliards d'euros.
L'achèvement de la branche Est, qui devait permettre de gagner une vingtaine de minutes sur le trajet Dijon-Mulhouse, est estimé à 1,2 milliards, dont le tiers est à la charge de l'Etat.
Pourtant, l'Etat et les collectivités territoriales avaient signé un protocole d'accord. En juillet dernier, la présidente du conseil régional de Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, affirmait encore que les travaux de cette branche commenceraient "au plus tard fin 2014"...
Les élus alsaciens ont déjà fait part de leur mécontentement.

En juillet 2012, Marie-Guite Dufay affirmait que la LGV était toujours d'actualité.
A une question du député UDI Michel Zumkeller, il était répondu que ce projet serait examiné au printemps... eh bien, on y est !

Report de la branche Est :
DMCloud:79203
Suite de la LGV : pas avant 2030
Les élus locaux l'espéraient dès 2016, ce ne sera finalement pas avant 2030... La 2e phase de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône a été reportée, peut-être ad vitam eternam. A la recherche d'économie, l'Etat considère qu'elle n'est pas une priorité. L'achèvement de la branche est devait permettre d



Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus