Chenôve : des ruches en terrasse

La mairie de Chenôve héberge 3 ruches sur sa terrasse. Objectif : faire du miel bien sûr mais surtout protéger les abeilles dont la population diminue fortement depuis quelques années

Par Muriel Bessard

Ce  pourrait être une solution pour sauver les abeilles dont le surmortalité est alarmante depuis quelques années : installer des ruches en ville. Depuis 3 ans, c’est ce que fait l'association SAGE (association de surveillance des abeilles gardiennes de l'environnement) en s’associant à des entreprises, des mairies…

Dans le grand Dijon, 10 sites ont accepté une ruche avec quelques abeilles. Des urbains certes mais pas forcément inadaptés aux abeilles et à la production de miel : les fleurs en tout genre sont nombreuses grâce aux parterres municipaux et aux jardins des particuliers et puis grâce à  les insectes sont mieux protégés qu’à la campagne où, notamment, les produits phytosanitaires sont très mauvaises pour la santé de ces pollinisatrices.

=> pour en savoir plus sur les abeilles 

Chenôve : des ruches sur le toit de la mairie
                     Reportage de V. Hirson, J-L. Saintain et L. Feuillebois
         Avec : - Jean-Jacques Bernard, conseiller délégué à l’environnement
                                        et au développement durable-mairie de Chenôve
                   - Jean-Pierre André, secrétaire de l’association SAGE (Association
                           de surveillance des abeilles gardiennes de l’environnement)


Sur le même sujet

Les + Lus