• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : la guerre entre les magasins d'e-cigarettes et les bureaux de tabac

Quand l'e-cigarette remplace la "clope"...
Quand l'e-cigarette remplace la "clope"...

A Besançon, les magasins qui vendent des e-cigarettes se multiplient comme des petits pains. 3 actuellement, ils seront bientôt 6. D'ailleurs deux d'entre eux sont encadrés par deux bureaux de tabac "traditionnels"...

Par Catherine Eme-Ziri

C'est étonnant, cette vision de deux magasins d'e-cigarettes entre deux bureaux de tabac classiques... Le phénomène prend de l'ampleur : les e-cigarettes, qui remplacent les véritables "clopes" permettent de faire des économies. C'est, paraît-il, la première raison qui poussent les fumeurs à changer... de fournisseurs. Par exemple, un fumeur de un paquet et demi par jour dépense environ 300 euros par mois. Avec la e-cigarette, un investissement de départ entre 40 et 80 euros, suivi de 25 euros par mois devrait suffire. 
Pour l'instant, la e-cigarette est tolérée dans le slieux publics et pour le smoins de 18 ans. Ces dispositions ne devraient peut-être pas durer : la ministre de la santé a déjà fait part de son intention d'arrêter tout ça !
A Besançon, trois magasins actuellement, bientôt 6, s'adonnent à ce commerce... Si les cigarettes sont virtuelles, le business, lui, ne l'est pas !
DMCloud:96701
Besançon : trop de commerces d'e-cigarettes ?

 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus