Sens (Yonne) : le Furosémide Téva sera de retour en pharmacie le 6 septembre

Fabriqué dans l'usine sénonnaise du groupe israélien, le diurétique Furosémide Téva avait été retiré du marché début juin, à la suite d'une alerte sanitaire. Sa commercialisation vient d'être autorisée à nouveau par l'Agence du Médicament.

Par Eric Sicaud

Toutes les pharmacies disposeront du Furosémide Téva dès le 6 septembre 2013, annonce le groupe Téva dans un communiqué.

C'est le signalement d'un pharmacien de Saint-Malo qui avait entraîné le retrait du médicament au printemps dernier.
L'alerte sanitaire avait pris de l'ampleur après l'annonce du décès de plusieurs personnes âgées sous Furosémide, alors que la substitution de ce produit (indiqué pour l'hypertension et les oedèmes) par un somnifère peut présenter des risques sérieux pour la santé.

Mais, le 20 juin, la "fin de l'alerte" avait été décrétée, aucun somnifère n'ayant été retrouvé dans plus de 200.000 comprimés examinés, ni dans les échantillons conservés à l'usine de Sens.
La justice a pour sa part classé l'affaire sans suite fin juin.

Dans une interview accordée en juillet à Europe 1, le patron de Teva France, Erick Roche, attribuait l'affaire à "la maladresse d'une personne âgée" qui, en rangeant ses médicaments, avait mis un comprimé de somnifère Zoplicone dans sa plaquette de diurétique Furosémide Teva.

En France, environ 800.000 patients sont traités par Furosémide, dont environ 57.000 utilisaient celui de marque Teva avant l'alerte.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus