Chalon : pour Christophe Sirugue, la vidéo surveillance doit être pilotée par la Police Nationale, et non par la mairie

Lors d'un débat sur la sécurité dans l'émission de France 3 Bourgogne La Voix Est Libre, le maire PS de Chalon, qui a annoncé récemment son intention d'implanter 8 caméras dans sa ville, a précisé sa conception de ce qu'il qualifie de "simple outil parmi d'autres".

Les images recueillies par les caméras de vidéo-surveillance ne doivent pas être traitées par la mairie mais par la Police Nationale, car la sécurité publique est une mission régalienne de l'Etat et non celle d'une municipalité. Voilà en substance ce qu'a déclaré Christophe Sirugue samedi matin au cours de l'émission "La voix est libre" animée par Lilian Melet. Le maire PS de Chalon a déclaré avoir planché sur cette question en concertation avec les responsables de la Police Nationale en poste dans sa ville. Christophe Sirugue avait surpris voici quelques semaines en annonçant sa décision d'implanter à Chalon 8 caméras de vidéo-surveillance, alors qu'il ne passait pas jusque là pour un farouche partisan de cet "outil".
Par ailleurs, au cours de la même émission, Guillaume Larrivé, député UMP de l'Yonne, a annoncé qu'il voterait les crédits sécurité proposés par manuel Valls