• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne : le millésime 2013 a donné -20% de rendements, un vin blanc au parfum d'agrumes et un vin rouge fruité

Le BIVB a fait le point ce mardi 12 novembre 2013 sur le millésime fraîchement vendangé. Si les rendements s'annoncent en baisse de 20% en moyenne, la qualité semble au rendez-vous. Les premiers dégustations donnent des vins blancs au parfum d'agrumes et des rouges très fruités.

Par Christophe Tarrisse

Les aléas de la météo ont fortement impacté le vignoble et donc le millésime 2013 en Bourgogne. Les conséquences des aléas climatiques (coulure et millerandage, dégâts de grêle, concentration, maladie) ont également impacté les quantités récoltées. Dans un communiqué ce mardi 12 novembre 2013, le BIVB explique : "certains évoquent de très petits rendements, avec un volume égal voire inférieur à celui de 2012 (1,26 millions d’hectolitres soit un déficit de près de 20 % sur une récolte moyenne qui gravite autour d’1,5 million d’hectolitre.)".

Mais toujours dans ce même communiqué, la qualité s'annonce évidemment bonne. "Les premières dégustations laissent présager une belle réussite. Les vins blancs s'annoncent fruités et équilibrés, par un nez marqué de notes d’agrumes. Cette netteté aromatique se retrouve en bouche. Ces vins bien structurés affichent vivacité et fraîcheur, sans l’agressivité que laissaient craindre les acidités mesurées juste avant les vendanges."


Pour les rouges, le BIVB parle "d'un rouge rubis profond, soutenu et brillant, ces vins fruités donnent l’impression de croquer dans une poignée de fruits rouges fraîchement cueillis (cerise, framboise, groseille). Certains Pinot Noir, récoltés plus tardivement, offrent des arômes plus confiturés.
A la dégustation, les premières notes acidulées laissent vite place à une belle structure apportée par des tanins fins et bien présents. Une belle longueur en bouche prolonge le plaisir
".

Enfin les crémants s'annoncent avec "des acidités soutenues et des belles teneurs en sucres ont permis de récolter, fin septembre, des raisins de constitution idéale pour l’élaboration de Crémant de Bourgogne. Les vins de base blancs vifs et fruités révèlent des arômes de pêche blanche et de pamplemousse. Les Pinot Noir se caractérisent par une belle structure, tandis que les Gamay, de très grande qualité, présentent des arômes de fruits rouges intenses".


2013 offre la possibilité aux producteurs de réaliser des cuvées millésimées avec un bon potentiel de garde.


Sur le même sujet

Dole : du foot mixte au lycée

Les + Lus