• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les parents d’enfants épileptiques publient une lettre ouverte aux pouvoirs publics de Bourgogne

Affiche campagne contre l'épilepsie / © France 3 Centre
Affiche campagne contre l'épilepsie / © France 3 Centre

La prise en charge des enfants souffrant d'épilepsie est toujours problématique et mal connue. Les enfants sont ballottés d’une structure d’accueil à une autre, sans qu’aucune ne prenne vraiment en compte les handicaps et les besoins des parents. 

Par Vanessa Hirson (Avec Internet)



Les parents d’enfants épileptiques publient une lettre ouverte aux pouvoirs publics

Reportage de Michel Gillot et Henri Desaunay avec :
  • Maria Cohendet, mère de Dorian, 12 ans
  • Christelle Beuchon, mère de Sophie, 8 ans
  • Maria Cohendet, mère de Dorian, 12 ans


Des familles de Montceau alertent aujourd’hui les pouvoirs publics sur la non-cohérence de ces structures via une lettre ouverte. Ces familles espèrent que ces quelques mots déclencheront des actions concrètes.

Lettre ouverte des parents d'enfants épileptique


Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L'épilepsie est une maladie neurologique chronique, provoquée par des dysfonctionnements de l'activité électrique du cerveau. Deuxième affection neurologique après la migraine (si l'on exclut les AVC, accidents vasculaires cérébraux); Les enfant, adolescents et les personnes âgées sont plus souvent concernés. En France, environ 7 individus sur 1 000 sont épileptiques. Le nombre total de malades se situerait autour de 450 000, dont environ la moitié sont des jeunes de moins de 20 ans.

Symptômes de l’épilepsie

Fourmillements, salivation, perte d’urine, rougeur visage, gesticulations anormales, répétitives, hallucinations de mémoire (déjà vu, déjà vécu, réminiscences de souvenirs), hallucination olfactives (mauvaise odeur..)

On distingue 3 grandes catégories d'épilepsie

  • Les épilepsies symptomatiques : ces épilepsies sont identifiées par une lésion cérébrale, due à une malformation congénitale, des séquelles d'infections foetales, une mauvaise oxygénation dans les premières minutes de vie, une encéphalite, une méningite, un traumatisme crânien, un AVC (accident vasculaire-cérébral)…
  • Les épilepsies idiopathiques : lorsqu’aucune lésions n’est détectée par des examens médicaux (imagerie cérébrale) ou par une cause clinique.
  • Les épilepsies cryptogéniques : Lorsque l'origine de l'épilepsie n’est pas connue, mais que des antécédents familiaux sont identifiés. Cette famille représente actuellement environ 30 % des cas.
Plus d'informations sur l'épilepsie sur le site épilepsie France.

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus