• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : un soldat en mission au Niger a été tué par “un tir accidentel”, une marche blanche est organisée

Le caporal Thomas Guillebault, né le 12 juin 1992 à Tourcoing, a trouvé la mort au Niger à la suite d’un tir accidentel jeudi 26 décembre 2013. / © Ministère de la Défense
Le caporal Thomas Guillebault, né le 12 juin 1992 à Tourcoing, a trouvé la mort au Niger à la suite d’un tir accidentel jeudi 26 décembre 2013. / © Ministère de la Défense

Thomas Guillebault, 21 ans, était était rattaché au commando parachutiste de l'air numéro 20 de Dijon. Il a été tué par "un tir accidentel" déclenché par un autre militaire français, à l'aéroport militaire de Niamey. Une enquête est ouverte. Une marche blanche est organisée dimanche 29 décembre 2013

Par B.L. avec l'AFP

Le soldat a été mortellement blessé par "un tir accidentel" déclenché par un autre militaire français, à l'aéroport militaire de Niamey, a annoncé un porte-parole de l'état-major des armées vendredi  27 décembre 2013.

Thomas Guillebault était caporal depuis le 1er avril 2013. Il était rattaché au Commando parachutiste de l'air numéro 20 de Dijon. Ce commando assure la protection du détachement aérien français qui est présent dans la capitale nigérienne, en soutien notamment à l'opération Serval en cours au Mali. Rappelons que la France a lancé une intervention militaire au Mali depuis le 11 janvier 2013. Les moyens de combat aérien déployés en Afrique sont mis à disposition par le Commandement des Forces Aériennes (CFA) basé à Dijon.

L'accident s'est produit jeudi 26 décembre dans l'après-midi dans des circonstances encore floues. Une enquête a été confiée aux gendarmes français accompagnant ce détachement présent au Niger. Le soldat a reçu les premiers soins sur les lieux de l'accident, mais il est mort des suites de ses blessures en arrivant à l'hôpital civil où il avait été transporté. Son corps est arrivé samedi 28 décembre vers 23 heures à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Dimanche 29 décembre 2013, une marche blanche est organisée à Linselles, dans le département du Nord, où le jeune caporal a grandi. Le cortège se formera à partir de 15 h sur la place de la République, dans le centre-ville de Linselles. Une page Facebook a été ouverte pour rendre hommage au militaire.

Dijon : un soldat en mission au Niger a été tué par "un tir accidentel"

Reportage de François-Marie Lapchine et Esmeralda Terpereau avec le colonel Jean-Christophe Boëri, commandant de la Base Aérienne 102


La victime avait rejoint le Commando Parachutiste n°20 en 2012

Thomas Guillebault avait 21 ans. Né le 12 juin 1992 à Tourcoing (59), il avait intégré l’armée de l’air le 8 mars 2011. Il a rejoint directement la filière des commandos parachutistes. Après avoir réussi ses stages d’initiation, il a rejoint le Commando Parachutiste n°20 en août 2012.

Le jeune soldat était très estimé de sa hiérarchie. Il avait participé notamment à une opération au Tchad de février à juin 2013. Caporal depuis le 1er avril de cette année, il avait été envoyé depuis septembre 2013 au Niger pour assurer la protection du dispositif français agissant dans le cadre de l’opération Serval. C’est au cours de cette opération qu’il a trouvé la mort à la suite d’un tir accidentel. 
Il était titulaire de la médaille d’outre-mer avec agrafe Tchad. Il était célibataire sans enfant.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus