Cet article date de plus de 7 ans

Côte-d’or : une session extraordinaire du conseil général sur le redécoupage des cantons

Les conseillers généraux de Côte d’Or se sont réunis en session extraordinaire lundi 6 janvier 2014 pour donner leur avis sur le projet de nouvelle carte cantonale. Les élus ont émis un avis défavorable avec 24 voix contre, 12 pour, six abstentions et un refus de vote.
Les conseillers généraux de Côte d’Or se sont réunis en session extraordinaire lundi 6 janvier 2014 pour donner leur avis sur le projet de nouvelle carte cantonale.
Les conseillers généraux de Côte d’Or se sont réunis en session extraordinaire lundi 6 janvier 2014 pour donner leur avis sur le projet de nouvelle carte cantonale.

La session a débuté à 14h et à 19h le vote n’avait toujours pas eu lieu. Pendant plusieurs heures, les débats ont opposé les élus de droite et de gauche. Les conseillers généraux devaient rendre un avis consultatif sur le redécoupage des cantons qui a été réalisé par le ministère de l’Intérieur, sur proposition du préfet. La Côte d’Or va passer de 43 cantons à 23. C’est la conséquence de la loi du 17 mai 2013 qui a réformé le mode de scrutin.

Désormais, les conseils généraux seront des conseils départementaux. Dans chaque canton, on élira un binôme (un homme et une femme). Cela a conduit à la division par deux du nombre de cantons pour ne pas accroître le nombre de "conseillers départementaux" (c’est le nouveau nom des conseillers généraux).

Un découpage "ruralicide" selon la droite

Pour François Sauvadet, président UDI de l'assemblée départementale, en divisant par deux le nombre de cantons, le gouvernement a organisé  un "charcutage ruralicide". François Sauvadet a dénoncé "une mise à mort politique des territoires ruraux". "Nous demandons au gouvernement de reprendre la concertation qui n'a pas eu lieu", a-t-il ajouté. "Si le gouvernement ne revoit pas sa copie, j'engagerai un recours devant le Conseil d'Etat", a-t-il conclu.  

La gauche a bien sûr une autre vision des choses. "C’est compliqué dans un département comme la Côte d’Or, un département rural avec des zones très dépeuplées. Mais, le découpage n’est pas partial. Bien malin celui qui pourra dira quelle est la majorité qui en sortira. Je considère même que ce découpage est légèrement favorable à la droite, donc arrêtons les faux procès", déclare Jean-Claude Robert, chef de file de la gauche au conseil général de Côte d’Or.

Toutes les assemblées départementales de France ont été appelées à se prononcer sur les nouvelles cartes cantonales, qui seront bientôt entérinées par le ministre de l’Intérieur. Quant aux prochaines élections, elles devaient avoir lieu en 2014, mais elles ont été reportées à mars 2015.


Le reportage de Théo Souman et Damien Rabeisen avec:
durée de la vidéo: 01 min 56
Conseil général de Côte-d'Or: session extraordinaire sur le redécoupage des cantons


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections départementales 2021