• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : ça roule pour la Bécane à Jules

L'un des ateliers de la Bécane à Jules à Dijon
L'un des ateliers de la Bécane à Jules à Dijon

L’association « la Bécane à Jules » fête ses sept ans. L’occasion de présenter, le jeudi 20 février 2014 au conseil régional à Dijon, son bilan et ses projets pour promouvoir la « culture du vélo » sur l’agglomération.

Par C.R.

La Bécane à Jules en quelques chiffres :
1 000 adhérents, nouveaux et anciens, par an
3 000 vélos récupérés
2 000 vélos remis en état
400 vélos vendus en 2011
8 salariés
Un partenariat avec Keolis Dijon
Des animations scolaires, péri-scolaires et dans les entreprises, des bourses aux vélos…

L’association ne manque pas de projets. Pour en savoir plus, nous avons posé  3 questions à Céline Noël, responsable associative

1°) Pourquoi vouloir changer de statut ?

  • En six ans, l’association s’est considérablement développée. Courant 2014, si ses adhérents l’acceptent par vote, elle devrait devenir une société coopérative d’intérêt collectif, une SCIC. Sa vocation restera de promouvoir la « culture du vélo ». Mais elle pourra se développer comme une entreprise de l’économie sociale et solidaire.
  • Poursuivre son activité de nettoyage, révision, réparation des vélos dans son atelier, mais aussi créer des événements autour du vélo et intervenir comme partenaire ou prestataire. Ses adhérents pourront prendre des parts sociales pour soutenir ce développement. 

2°) Quel autre projet présentez-vous ?

  • Nous lançons une nouvelle marque de vélos Re Fab-Dijon. Les constructeurs français continuent à fabriquer leurs vélos à l’étranger et seulement 30 % de l’assemblage se fait en France.
  • Nous, nous allons créer des vélos avec des pièces anciennes, remises en état, repeintes. Le travail sera fait dans nos ateliers, par nos salariés, qui sont des spécialistes. Nos vélos seront donc tous uniques !
  • Nous irons ainsi plus loin dans le réemploi. Un vélo ne se jette pas, il y a toujours quelque chose d’utile à récupérer dessus. Si Re Fab-Dijon est un succès, cela nous permettra de créer de nouveaux emplois.
  • Mais pour cela, nous avons besoin de récupérer des vélos, n’hésitez pas à nous en faire don si vous en avez !

3°) Quel regard portez-vous sur l’utilisation du vélo à Dijon ?

  • En six ans, les comptages auxquels nous participons avec le Grand Dijon, font apparaître une explosion du nombre de cyclistes. L’effort a été fait au bon moment. D’autres agglomérations souhaitent suivre cette voie, il faudra voir ce que ça donne…
En novembre 2012, la Bécane à Jules avait inauguré son deuxième local. Reportage à cette date, de M.Picoche, D.Waxin. Avec : Michel Dumontot, donateur ; Damien Grebot, responsable de l'atelier ; Céline Noël, responsable associative.

Deuxième atelier



Sur le même sujet

La Comelle : partez en randonnée avec des rapaces !

Les + Lus