Chalon-sur-Saône : plusieurs personnes ont été inscrites malgré elles sur la liste du Front National

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L. avec l'AFP
La ville de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire
La ville de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire

Le préfet de Saône-et-Loire a reçu "plusieurs courriers" de personnes qui disent avoir été inscrites à leur insu sur la liste Front National à Chalon-sur-Saône. Il a fait un signalement au procureur de Chalon-sur-Saône vendredi 7 mars 2014.

"Entre le 26 février et le 7 mars 2014, la sous-préfecture de Chalon-sur-Saône a réceptionné plusieurs courriers de candidats demandant le retrait de leurs noms de la liste Front National pour la commune de Chalon-sur-Saône", relate le préfet.

Un certain nombre de ces personnes ont expliqué que leurs signatures nécessaires aux documents de déclaration de candidatures auraient été obtenues "en abusant ou en trompant les signataires".

"Au regard de ces accusations et sur le fondement de l'article 40 du code de procédure pénale, j'ai signalé le vendredi 7 mars 2014 cette situation au procureur" déclare le préfet, au lendemain de la clôture des candidatures. Il rappelle toutefois que, dans ce cas, le nombre de candidats ayant demandé le retrait de leur nom "était inférieur à la moitié du nombre total de candidats de la liste (43)" à Chalon-sur-Saône. Donc, "en application des dispositions du code électoral", cette liste a "été enregistrée", précise le préfet.

Cela n'a pas été le cas en Seine-Maritime, à Grand-Quevilly, où la liste FN a été retirée par la préfecture car 22 candidats sur 35 avaient demandé leur retrait. A Elbeuf, six candidats malgré eux ont porté plainte. Près du Havre, trois autres ont porté plainte à Harfleur et un à Lillebonne.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.